Disparition et Apparition

Mauvaise surprise à notre retour de vacances, une partie de nos poules et notre lapin avait disparu.

En cherchant des traces de luttes, Christophe a trouvé un essaim… 1er essaimage (visible par nous en tout cas) de la saison !

Les abeilles ont donc une nouvelle maison et elles vont bien.

Pour ce qui est des poules et du lapin… une touffe de poils a été retrouvée et 2 jours après des plumes et des traces de luttes accompagnant la disparition de notre coq… une bête semble donc avoir trouvé son garde-manger… Nous veillons au grain maintenant (et deux des poules ont une technique de sauvegarde, puisqu’elles se sont perchées dans le prunier du voisin) !

Plein de nouveautés…

Depuis 1 mois, plein de choses se sont passées !

Pomme de Pin est partie en vacances avec nous (on venait de l’avoir, donc on ne voulait pas la laisser… une cage de voyage pour les chats et en route pour l’aventure !)

dsc01475_tampon

Félix s’est transformé en sosie de Polnareff !


J’ai récupéré mon premier essaim toute seule comme une grande et j’en suis super méga fière (oui oui, rien que ça !)

dsc01715_tampon

dsc01719_tampon

Les garçons ont fait comme les moutons et sont passés à la tondeuse (la saison des allergies est de retour)

dsc01760_tampon dsc01763_tampon dsc01767_tampon dsc01769_tampon

Nos cailles se sont faites tuées par une bête :-/ nous avons récupéré une couveuse et mis les oeufs qui nous restaient dedans et…
aujourd’hui, nous avons assistés à la naissance de 6 cailletons ! Autant dire que ça nous a occupé une bonne partie de la journée !

dsc01789_tampon dsc01807_tampon

Journée au jardin

Pour donner un peu d’exercice aux enfants, nous avons fait un après-midi au jardin. Au programme, retirer les ronces emmêlées dans la laine d’Ipoons et Lambert, préparer la nourriture des poules et remettre de la terre dans l’enclos des cailles (cailles qui habitent maintenant dans la maison) et en bonus, un cours d’apiculture qui a passionné les foules !

 

dsc00116_tampon dsc00114_tampon dsc00111_tampon

20151027_162708_tampon

dsc00119_tampon 20151027_160119_tampon 20151027_155955_tampon 20151027_155527_tampon 20151027_160259_tampon

Reine

C’était une première pour moi (j’ai juste fait les photos), mais comme c’est impressionnant, je partage.

Nous avions une ruche dans laquelle nous n’avions pas vu de ponte et pas de cellules royales (la ponte voulant dire qu’il y a une reine féconde et les cellules royales qu’une reine est en train d’être élevée).
Une ruche sans reine est destinée à devenir bourdonneuse (n’avoir que des mâles) et donc de mourir.

Nous avions une autre ruche avec beaucoup de cellules royales, sans doute une ruche se préparant à essaimer (ce que nous ne voulions pas)

Nous (enfin quand je dis nous… disons que je faisais le soutien moral et le reportage photo) avons prélevé des cellules royales sur la ruche en contenant et les avons greffées sur la ruche sans reine.
Pour ce faire, un trou dans le cadre (là, c’est un cadre neuf, avec juste une feuille de cire gaufrée) dans lequel on insère la cellule royale, sans la brusquer sous peine de tuer la future reine qui s’y trouve.

24_05_02

24_mai_01  24_05_03

Le temps file

Le temps file à toute vitesse et nous ne prenons pas le temps de venir donner des nouvelles.

Je prends donc le temps aujourd’hui, pour faire le point.

Côté moutons, ils ont maintenant des noms. Bébé mouton s’appelle Lambert en rapport au dessin animé du lion Lambert qui est livré par erreur par la cigogne à une brebis.
Maman mouton, qui devait avoir un prénom commencé par un I, s’appelle Ipoons, en lien avec Snoopy puisqu’elle adore aller sur le toit de sa niche.

dsc08634_tampon
Pendant l’hospitalisation de Théodore, nous avons dû appeler au secours notre voisine, élève vétérinaire pour Lambert qui n’allait pas bien. Résultat, une infection pulmonaire et des piqûres d’antibiotique à lui faire (parce qu’on n’avait que ça à faire à ce moment-là… ;-)). Depuis, il est guéri et va très bien.

lambert_piqure.png_tampon

Côté poules, elles vont très bien, malgré le stress quotidien qu’elles endurent avec les loulous qui passent leurs journées à aller voir si elles ont pondu…

Côté cailles, la volière est faire, les clapiers posés (oui, les cailles habiteront dans des clapiers à lapins…), reste la porte à poser et que les petites cailles qui viennent de naître grandissent un peu pour qu’on puisse les récupérer.

Côté enfants, tout le monde va bien, la fin de l’année et la fatigue qui va avec se fait sentir…
Félix parle de plus en plus et est ultra motivé à l’idée d’aller à l’école avec Agathe à la rentrée.

Côté jardin, nous avons investi dans une motofaucheuse et avons fait les foins ! Il y en avait bien besoin !

28_mai
Nous avons planté tout un tas de choses, des tomates au maïs en passant par les courges en tout genre et avons eu la surprise de découvrir que notre jardin est plein de… coquelicots ! C’est beau !

Côté abeilles… nous avons eu beaucoup d’essaimages, c’est un peu notre occupation des week-ends de récupérer des essaims (venant de chez nous ou des appels au secours de particuliers) !

7 mai :

07_mai_01

07_mai_02

24 mai :

20150524_120120_tampon

24_mai

7 juin :

07_juin_01 07_juin_02
Nous avons eu des piqûres, parfois mal placé (la piqûre à proximité de l’œil a été assez impressionnante) et ne portons pas souvent nos alliances ces derniers temps, par mesure de précaution (disons qu’on les retire quand on va au rucher et qu’on oublie de les remettre après).

Nous sommes devenus les rois des palettes 🙂 et continuons à chercher à en récupérer pour faire de nouveaux bancs.

dsc08932_tampon

Nous allons bien et profitons d’être dehors en permanence. La vie est belle !

16_05_15_christophe_myriam_tampon

Petits nouveaux

Nous en parlions de puis un moment et nous l’avons fait.
La niche du chien des anciens propriétaires s’est transformée en bergerie et nous avons accueilli deux moutons chez nous, une maman et son bébé de 2 mois.dsc08554_tampon
Pour l’instant nous les surnommons « maman mouton » et « bébé mouton », mais nous cherchons des prénoms, en I pour la maman et en L pour son fils.
Ce sont des moutons d’Ouessant, tout petits… Si petits que bébé mouton adore aller se reposer dans le poulailler…

dsc08584_tampon

Le jour de leur arrivée, nous avons eu un coup de fil pour un essaim. Les moutons venant d’Ardèche, Christophe avait très envie de se reposer plutôt que de ressortir, mais lors de la description de l’essaim… il est allé le chercher. Un essaim « comme dans les livres ».

dsc08562_tampon
En une journée nous avons augmenté de manière significative notre « troupeau » d’animaux !

Après 1 semaine chez nous, nous commençons à nous apprivoiser, les poules ont moins peur de ses géants laineux et… il y a encore du boulot pour que le pré soit tondu ! Surtout avec bébé mouton qui mange essentiellement les fleurs de pissenlit… Oui, nous avons un gourmet… et nous ne ferons pas de cramaillotte cette année !

Visite au rucher

Première visite au rucher depuis l’arrivée des abeilles dans notre nouveau  domaine ».

dsc06937_tampon

Première visite aussi pour moi qui suis désormais apprentie apicultrice.
Pour l’occasion, Christophe m’avait laissé la vareuse et lui avait juste pris le voile (il n’est pas question d’engagement religieux, juste qu’il avait juste un chapeau avec un grillage et moi l’espèce de grand T.Shirt avec chapeau et grillage intégrés).

Nous avions peur qu’elles aient faim, puisque j’en trouvais régulièrement en train de butiner le suc des pèches trop mures. Après renseignement, il s’avère que ça arrive, elles prennent à manger, là où il y en a… et sur les pêchers, il y avait de quoi faire !

Tout s’est bien passé jusqu’à l’avant-dernière ruche où les abeilles sont devenues très énervées (trop d’activité et d’énervement sur les ruches d’à côté, fumée trop chaude, un peu de tout cela ?) et il a fallu que je laisse ma tenue à Christophe et qu’il mette des gants pour finir de refermer la ruche. Nous n’avons pas pu faire l’état des lieux de la dernière… On attend la prochaine occasion !

dsc06941_tampon

Utilisation des bracelets en élastiques pour tenir fermés les manches du T.Shirt.

dsc06943_tampon

dsc06949_tampon

Naissance d’une abeille…

dsc06955_tampon

Toutes les petites taches blanches sur les gants, ce sont des dards d’abeilles… de la dernière ruche visitée plus précisément… Ou comment avoir failli devenir veuve en quelques secondes…
De quoi apprécier à sa juste valeur, chaque cuillerée de miel !

 

 

Petit point abeilles et grosse galère !

Qui dit déménagement dit aussi déménagement des ruches, et qui dit déménagement des ruches dit extraction du miel avant, pour qu’elles soient moins lourdes.
Nous avons donc guetté la météo et décidé d’après les prévisions et les dates des vacances de Christophe de faire l’extraction le lundi.
Nous avons prévenu les anciens voisins pour qu’ils nous ravitaillent le midi (et le soir aussi finalement… et qu’ils gardent les enfants… oui, nous av(i)ons des voisins en or !), avons revérifié la météo le dimanche et vogue la galère.

Lundi matin, réveille sous la bruine… Tant pis, on a tout programmé, on y croit, à Valsonne, il fera beau…
Arrivée là-bas… pluie, encore et toujours… Gloups !
Attente d’une accalmie pour que l’apiculteur en chef puisse aller poser ses chasses-abeilles, puis repas de midi en attendant que ça fasse (un peu effet).

Nous avons pu extraire le miel, sous l’oeil ébahi des petits-enfants de nos voisins.
Je me suis essayée au maniement du couteau à désoperculer (je suis apprentie apicultrice maintenant) et nous avons pu découvrir ce à quoi nous nous attendions : la récolte sera petite. Ce n’est pas une surprise, les autres apiculteurs sont dans le même cas que nous.

100_0934_tampon

100_0938_tampon

100_0946_tampon

100_0963_tampon

100_0976_tampon

Mardi, la marraine de Clémence est venue nous prêter main-forte pour la suite des aventures apicoles.
Pendant qu’elle gardait les loulous, retour à Valsonne pour le déménagement des filles.
Le déménagement doit se faire de nuit (histoire que tout le monde ou presque soit rentré à la maison). Là, il a fallu sangler les ruches (histoire d’éviter les risques d’ouverture), les fermer et les transporter du rucher au camion. Là encore, nous avons eu de l’aide (et heureusement).
Retour à la maison pour le déchargement. Histoire de limiter les risques de chutes des ruches, le camion a été avancé jusque dans le verger et nous avons fini en les transportant avec le diable jusqu’à leur nouvel emplacement (enfin nous, je n’en ai soulevé qu’une qui était trop lourde pour être faite tout seul, le reste du temps, j’ai construit un HLM de hausses à lécher dans un coin du pré pendant que Christophe gérait comme un chef).
Dans la foulée, Christophe a même rouvert les ruches (parce qu’il est super sympa avec ses filles, et qu’il les autorisent à sortir passé minuit… j’ai un doute sur le fait qu’il soit aussi « cool » avec ses enfants…)

dsc06596_tampon

dsc06602_tampon

Direction ensuite la maison, en laissant le camion dans le verger pour ne pas réveiller les voisins… ça, c’était l’erreur !

Mercredi matin, réveil sous la pluie… Il avait en fait plu toute la nuit… Habillage en vitesse pour essayer de sortir le camion du terrain…
Plusieurs essais, une première tentative échouée de peu, un renfort de carton sous les roues, puis de plaque de chanvre, rien à faire… Coincé, coincé, coincé…
Bien sûr, nous ne connaissons quasi personne ici… Direction les voisins (beau-frère de l’ancien proprio) à 7h30, pour leur demander s’ils connaîtraient un paysan avec un tracteur, pouvant nous dépanner.
On a appris ensuite que nous voyant galérer dans le bourbier, ils étaient en train de s’habiller pour aller chercher un tracteur.
Nous avons ainsi fait la connaissance de deux paysans à la retraite et pu apprécier une fois de plus la puissance des tracteurs… Limite, ça semblait trop facile…
Notre belle pelouse est ruinée, mais c’était bien le dernier de nos soucis (et ça l’est toujours d’ailleurs !)

dsc06609_tampon

dsc06615_tampon

Nous avons pu enchaîner sur notre journée déménagement (épisode je ne sais même plus combien) et continuer à vider une partie de notre ancienne maison… le tour à bois est donc maintenant ici (qu’est-ce que c’est lourd cette machine !), tout comme la scie à chantourner et tout un tas de planches… mais ce n’est pas fini, il y en a encore… Mais nous avons fait de notre mieux en jonglant avec l’heure à laquelle nous devions rendre le camion et notre fatigue intense (le soir, rien que de marcher nous demandait un effort !)

Rien que pour le plaisir, quelques photos de notre nouveau rucher

dsc06613_tampon

dsc06655_tampon

dsc06658_tampon

dsc06670_tampon

Petite maison dans la prairie

Nous nous habituons bien à notre grand terrain, ses arbres fruitiers et l’espace… Mais qui dit grand terrain, dit herbe à couper… nous avons donc opté pour une tondeuse écologique ! en attendant qu’elle (ils) arrive(nt), il a fallu s’occuper de la clôture.
Christophe a géré ça comme un chef et à une vitesse incroyable ! Ne manque plus qu’une porte et un abris et tout sera parfait pour les moutons !

100_0923_tampon

100_0922_tampon

Dans l’enclos à mouton, il y a aussi, les filles !
Les ruches ont été déménagées (ce fut épique) ! Elles se plaisent dans leur nouveau chez elle !

dsc06657_tampon

Il ne manque plus que les gardiennes des abeilles… les poules (qui a priori sont des prédateurs du frelon asiatique). Nous avons récupéré un peu de matériel à Doubs et il faut que l’on réfléchisse au poulailler (réutilisation de la niche du chien des anciens proprio, qui pour l’instant sert de remise pour les jouets du bac à sable… que nous n’avons pas encore déménagé ; ou autre palace pour gallinacé… à suivre, le mystère reste entier !)

Les voisins ne sont pas trop paniqués par l’arrivée massive d’animaux, puisque le voisin de nos voisins a une vache de compagnie (et des poules et autres bestiaux) et une des voisines a des poules dans son jardin.

On rajoute à ça une petite fille blonde qui court dans le pré et tombe et on est prêt pour jouer dans la série !

Des nouvelles

Depuis le dernier bulletin d’information, plein de choses se sont passées.

Théodore est allé en vacances chez sa marraine et a pu voir la Tour Eiffel et nous nous avons fait un séjour à Paris pendant ce temps, rencontré plein de personnes, pris les transports en commun parisiens…
dsc05810_reduite_tampon

Le 2 mai, comme nous étions sur place ou presque, nous avons pu participer à l’opération « Une fleur, une vie ».
Clémence était très fière d’écrire le prénom de son frère !

dsc05812_reduite_tampon

dsc05816_reduite_tampon

 

De retour chez nous, l’apiculteur de la maison a été appelé pour aller récupérer un essaim

dsc05840_reduite_tampon
Nous avons trouvé une nouvelle utilisation aux perles Hama… les toupies (il suffit de passer un cure-dent dans le rond central. Il faut le faire quand c’est encore chaud, histoire de bien pouvoir perforer en cas de besoin)

dsc05842_reduite_tampon

 

 

Les filles ont commencé à travailler… et nous avons eu de l’aide pour les visites

dsc05968_reduite_tampon

dsc05978_reduite_tampon

Théodore continue la lecture des Harry Potter…

dsc05983_reduite_tampon

Félix dans le même week-end a sorti une dent, maîtrisé le 4 pattes et la position debout…

dsc05982_reduite_tampon

Clémence commence à lire (ça nous rappelle quelqu’un…)

Agathe commence à parler (même s’il manque toujours quelques syllabes !)

dsc05986_reduite_orientee

Et mon doigt a bien cicatrisé… reste plus qu’à ce que l’ongle repousse, et là, il va y en avoir pour un bon moment…