13 ans

Il aura fallu 12 jours pour que j’arrive à écrire cet article.

Le 14 février dernier, notre premier petit garçon aurait eu 13 ans.

Anniversaire compliqué du fait que c’était un jour d’école et qu’il a fallu faire les trajets et croiser du monde. Faire comme si de rien n’était, parce que c’est ce que les autres attendent des parents endeuillés.

Anniversaire d’autant plus compliqué qu’alors que j’étais volontairement partie en retard pour ne croiser personne et que malgré tout, je me suis fait harponner parce que j’avais une sale tête…
J’ai revécu ce que nous avons vécu il y a 13 ans. Les comparaisons avec une fausse couche, le fait qu’il fallait passer à autre chose, que j’avais d’autres enfants.

J’ai passé le reste de la journée à avoir des flashs de souvenirs, en particulier celui des gendarmes posant les scellés sur le cercueil a tourné en boucle… Forcément, le terme de fausse-couche m’a heurtée et le cercueil est la preuve que c’était un petit garçon et non un foetus.

Journée difficile donc…

MAIS, ça m’a permis de décider qu’à partir de cette année, je m’autorisai à avoir 1 jour pour mon fils aîné.
Je m’autorise à laisser sortir la tristesse et la douleur de son absence ce jour-là et si ça déplaît à quelqu’un, qu’il aille voir ailleurs et garde ses conseils pour lui.
Personne n’a le droit de me dire comment je dois vivre mon deuil, car à moins d’avoir vécu la même chose, personne ne peut comprendre ce que c’est.
Si j’ai besoin de pleurer cet enfant parti trop vite, j’accepte de laisser mes larmes couler pendant un jour.
J’ai besoin de ce temps pour pouvoir le reste du temps enfouir cette douleur et me consacrer à la vie.

Mon premier garçon aurait eu 13 ans et ce jour là nous avons fêté son anniversaire en préparant avec son plus jeune frère tout un tas de gâteaux.

Vacances de Noël

Encore des vacances bien remplies avec :

-le passage de la marraine de Clémence et de son neveu,

-la fabrication de crottes de rennes (truffes en chocolat, mais c’est moins drôle dit comme ça)

dsc00345_tampon

-une après-midi contes avec la ludothèque,

-une journée bricolage à partir de vieux ressorts de sommier

dsc00388_tampon

dsc00390_tampon

-le passage éclair de tonton Train, tatie Julie, Samuel et Nathanaël,

-l’arrivée de papy et mamy le 24,

-l’arrivée non prévu d’un canard et d’une poule faisanne (le cadeau empoisonné… bestioles non plumées, non vidées et en train de décongeler…),

-la messe à St Anne (messe adaptée aux enfants) le soir,

-l’ouverture des cadeaux et la découvertes de ce que les uns et les autres avaient préparé,

-le 25 avec tonton Damien, tatie Chichou, Alex et Loïc,

-Une madeleine de Proust sous forme de bateau à la crème d’anchois… souvenirs de mamy Betty

dsc00399_tampon

-le plumage et vidage du 26 pour faire une terrine des bestiaux (encore merci à À drienne pour le coup de pouce !)

dsc00436_tampon

-l’arrivée des copains du Sud  (à mi-effectif) pour une semaine tranquilou

-une après-midi achat de vêtements pour Marion et moi (suffisamment improbable pour être cité)

-la fondue, puis les chamallows grillés, puis le concert improvisé

dsc00446_tampon

-la virée quasi à Lyon pour voir d’autres copines (et leurs maris et les enfants)

-le repas avec d’autres copains et… les magrets au piment d’Espelette

-la pâtisserie sans gluten

dsc00433_tampon

-le grand froid (l’hiver est là)

dsc00508_tampon

-le 31 au hammam avec quasi personne dans les lieux… juste 4 clientes en tout et les 2 étant arrivées avant nous on a été quasi seules tout du long… bonheur !

dsc00509_tampon

-le réveillon avec d’autres copains

-Les parties de super Mario Kart sur la wii

dsc00515_tampon

-et le point négatif, parce qu’il en fallait un… l’arrivée de la gastro chez nous !

Les vacances ont donc été prolongées pour certains… Les deux grands ne sont allés à l’école que le vendredi (courte semaine donc) et nous n’en sommes pas encore complètement sortis ! Mais il y a du mieux !

37 ans

Vendredi, dernier jour d’école, j’ai eu 37 ans.

Je me préparais à passer une journée d’anniversaire sans enfant (repas de Noël à l’école), avec un repas en tête à tête le midi avec mon cher et tendre (et un mille-feuilles !) quand… un colis est apparu comme par magie dans le couloir.

J’attendais le facteur et le colis est arrivé seul. J’ai un temps espéré que le colis soit arrivé avec un elfe de maison et que celui-ci se retrouve attaché à la maison (j’étais même prête à lui offrir une des chaussettes solitaires et à lui laisser ses week-ends et les vacances du moment où il s’occupait du ménage des lessives et des repas), mais finalement, c’était « juste » le parrain d’Agathe qui a déposé le colis sans que je m’en rende compte.

Dans le colis, le plus merveilleux des cadeaux (encore que celui d’AnneSo (une des membres de la colo de l’été dernier) était extraordinaire aussi : elle m’a traduit le dernier tome de Magyk que l’éditeur n’a pas prévu de faire traduire).

Je l’avais commandé pour mes 40 ans, mais pour que ce soit une vraie surprise, Marion (une des participantes de la colo de cet été) a décidé de s’en occuper pour mes 37 ans.

Dans le colis se trouvait un cahier et une couverture. Rien de bien extraordinaire dit comme ça, sauf que c’est LA couverture. Une couverture aux 100 voeux !
Le principe, chaque personne offre un carré de tissu et un message accompagnant le tissu avec dessus un voeu pour la personne à qui la couverture sera destinée. Là, en plus, a été rajouté un souvenir que nous avions ensemble (mention spécial pour le souvenir raconté par Anne a propos de l’italique qui m’a fait mourir de rire (et le magnum double chocolat qui restera un moment d’anthologie) et le Girl Nichon Power de celle qui a accueilli le « petit chat » lorsqu’il a ouvert les yeux pour la première fois).
Tout a été collecté dans le cahier ce qui a valu un temps de lecture ponctué de larmes et de rires.

dsc00350_tampon

Des dessins, des carrés de tissu, des paons, un écureuil, un mouton, mes enfants, un morceau d’écharpe de portage… un mélange de plein de choses fait par des gens que j’aime !

dsc00299_tampon

LA bonne nouvelle, c’est qu’il reste des carrés de tissu qui ne sont pas reliés à une personne, donc si des gens veulent aussi participer à l’aventure, c’est encore temps.

dsc00351_tampon

Merci à tous les participants, c’est vraiment géant comme surprise.

Retour sur les vacances 1

Les vacances, c’est l’occasion de faire des rencontres…

C’est aussi l’occasion de rencontrer en vrai des personnes avec qui on discute depuis quasi 10 ans via internet.

Quand j’ai fait la connaissance d’AnneSo, elle venait d’avoir ses jumeaux. On a parlé allaitement bien sûr, mais aussi fatigue de l’après-naissance, nuits pourries et autres joyeusetés. Moi j’avais Théodore petit, j’avais eu des soucis d’allaitement au début  un bébé avec des mégas reflux et qui ne dormait jamais ou presque et m’étais tourné sur un forum dédié à ça, on avait dévié sur les couches lavables, les cup et tout un tas de trucs de notre quotidien…

Quelques enfants plus tard, une nouvelle copine commune qui connaissait déjà la maison, on s’est lancé et la maison s’est transformée en colonie de vacances avec 12 enfants, 3 mamans à temps plein et un papa qui allait reposer ses oreilles au travail

Heureusement, dans le lot, on avait une cuistot (ancienne instit’) et une maîtresse, de quoi tenir le choc avec un minimum d’énergie.

Ça s’est tellement bien passé, que pour l’anniversaire de Félix on a rajouté 3 enfants et 2 parents. Parce que bon, c’était trop facile

Il y a bien sûr eu quelques tensions, des enfants ne pouvant pas s’encadrer, un peu de jalousie, mais le terrain étant  grand, ils ont pu se trouver des lieux pour s’isoler et prendre du temps pour eux.

Et nous les mamans, nous étions ravies de nous (re)trouver !

Les trucs a retenir pour une prochaine fois :
-même si tu penses avoir acheté une tonne de PQ et de céréales, en vrai, il n’y en a JAMAIS assez !
-2 salles de bain et 3 WC, c’est le minimum requis pour 12 !
-Les pâtes sans gluten de la marque Rummo sont excellentes !
-La pause thé des mamans après le repas est essentielle !
-Le jeu « loups garous » d’Asmodée est génial pour les colos

 

dsc02450_tampon

Film du premier soir

dsc02455_tampon

dsc02451_tampon

Achat d’un rouet (une copine faisant une brocante et sachant que j’en cherchais un en a trouvé un et m’a appelé)

dsc02460_tampon

Récolte du blé dans l’enclos des cailles

dsc02462_tampon

dsc02466_tampon

Pêche à la ligne

dsc02468_tampon

Anniversaire de Félix (goûter)

dsc02488_tampon

Pause des parents !

dsc02491_tampon

anniversaire de Félix (soir)

dsc02498_tampon

Endormissement de Félix avec son cadeau d’anniversaire dans les mains, une lampe torche.

dsc02500_tampon

Visite du musée hospitalier de Charlieu

dsc02507_tampon dsc02549_tampon

« Loups garou »

dsc02435_tampon

Préparation de la récolte du miel

dsc02459_tampon

atelier « écoute des abeilles »

dsc02463_tampon

Cadre de miel suivi de la dégustation….

dsc02585_tampon

Spectacle de fin de colo (le lendemain on se retrouvait à seulement 8 enfants)

dsc02486_tampon

Extraction du miel

dsc02525_tampon

Géocache du pont du diable

dsc02536_tampon

Géocache

dsc02555_tampon

Nettoyage de la laine

dsc02569_tampon

Cardage

dsc02566_tampon

Expérience scientifique

dsc02560_tampon

Expérience sur l’effet de serre. Un thermomètre mis dans une serre monte vite en température.

dsc02567_tampon

Expérience sur l’effet de serre. Un thermomètre mis dans une serre, elle même mis dans la serre…  monte très vite en température et explose !

Paon

Il y a quelques mois, nous sommes allés chez des amis qui préparaient leur mariage.
Nous avons parlé préparatifs et repas et je leur ai dit que dans un vieux livre de cuisine il y avait une recette de paon revêtu et que ça pourrait être du plus bel effet à leur table de mariage.
Bien sûr, on a ri de cette idée farfelue, bien sûr on en a rajouté avec les paons, bien sûr au fur et à mesure ils riaient de plus en plus jaune en se disant qu’avec nous tout était possible…

De retour chez nous, et après avoir continué à envisager d’offrir un paon (ça coûte super cher ces bêtes-là, et je ne parle même pas des oeufs à couver !), j’en ai parlé à mon groupe de copines et l’une d’elles a proposé qu’on fasse une surprise version nain d’Amelie Poulain, mais avec un paon.

Aussitôt dit aussitôt cousu et en route pour l’aventure !

dsc02752_tampon

Des copines d’un peu partout ont donc fait voyager les petits paons et nous avons régulièrement envoyé des photos de Léon aux futurs mariés : L’Afrique du Sud, la Namibie, la Chine, la Corée, le Canada, les États Unis, l’Islande, l’Italie, l’Espagne, la Suisse, la Nouvelle-Calédonie et les différentes régions de France.

Nous avons aussi fait des photos avec Léonie (le paon que Théodore a cousu pour Léna) et avec un Léon lors de nos dernières vacances, raison pour laquelle il était impossible de mettre de nouvel article de peur que les futurs mariés fassent le lien avec nous (les envois provenaient du paon et nous n’avons révélé à personne que nous étions complices de ce petit paon).

Le mariage a eu lieu le dernier WE d’août. C’était un chouette moment plein de joie et de bonheur. Un beau moment d’amitié partagé.
À cette occasion nous nous sommes dévoilés (les mariés avaient fait des panneaux pour forcer Léon à se dévoiler !) et avons offert aux jeunes mariés un album retraçant l’aventure de Léon.

dsc03152_tampon dsc03163_tampon

dsc03166_tampon

Et avec une partie des décorations du mariage, j’ai fabriqué des Léon souvenir de cette journée et de cette si belle aventure.

dsc03296_tampon

On se sent un peu désœuvré maintenant que nous ne faisons plus voyager ce petit oiseau !

Nouvelle étape

Après une année de préparation, une tonne de questionnements et le choix laissé jusqu’au bout (non sans mal, visiblement, ça ne se fait pas par chez nous ! Si on prépare sa communion, c’est qu’on la fait, il n’y a pas à discuter là-dessus. Difficile de faire admettre que c’est un choix personnel et qu’il a toute la vie pour faire cette démarche), Théodore a décidé de faire sa première communion cette année.

Nous avons vécu une année pleine de doutes, de cheminement, de questionnement, un moment très riche en partage autour de la foi.

La demande de communion a finalement été envoyée à notre curé et c’est dimanche 5 juin que Théodore a franchi cette nouvelle étape.

Beaucoup de stress pour lui, la peur de ne pas être à la hauteur, mais beaucoup de joie aussi (surtout une fois la célébration finie et qu’il n’était plus « exposé » aux yeux des autres !).

Marraine était absente, puisque leur 4e merveille est arrivée dans leur vie il y a peu de temps (Théodore savait qu’elle ne pourrait pas venir et nous a dit tout de suite que ce n’était pas grave, que le plus important c’était de s’occuper du bébé), mais parrain était là (pas au mieux de sa forme) et a pu accompagner Théodore dans cette étape.

Nous avons vécu une chouette célébration où nous (la famille du parrain d’Agathe et de la marraine de Félix qui comptait aussi une communiante et nous) avons pu mettre notre grain de sel (avec des intentions de prière universelle sur le choix et la liberté), et obtenir le droit d’installer un coin pour les plus jeunes, avec jeux et coloriages !

Un chouette moment pour notre grand garçon et une nouvelle étape dans sa vie de chrétien.

10 ans suite

Théodore n’a pas souhaité fêter son anniversaire à l’école (pas très étonnant étant donné les soucis scolaires) ni avec des copains, puisqu’il n’a que des demi-copains.
Il n’en voulait qu’un et… on a profité d’une visite pendant les vacances pour le faire !
Avec Thomas encore et toujours !

dsc01247_tampon

Mardi gras !

Cette année, comme j’étais au courant que les enfants étaient invités à venir déguisés à l’école pour mardi gras, je m’y suis prise en avance. Et puisque la machine était sortie, c’était l’occasion d’enfin faire les capes de la Reine des Neiges et le masque de Zorro !
Le costume de Théodore nous a occupés quelques soirées !

dsc00574_tampon dsc00577_tampondsc00580_tampon dsc00545_tampon dsc00547_tampon dsc00558_tampon dsc00552_tampondsc00604_tampon dsc00550_tampon dsc00604_tampon

4 ans !

Notre petit boulet de canon a eu 4 ans !
Pour l’occasion, elle a soufflé plusieurs fois ses bougies (resteront encore celles de l’école et celles avec les copains) et même que j’ai fini par être invitée (parce qu’au début elle ne voulait pas et puis finalement, comme il fallait bien quelqu’un pour lui faire son gâteau, elle a accepté que je sois présente… Pestouille !)

Nous avons profité du dernier WE de vrai beau temps autour d’un barbecue et surtout de sa marraine. Cette année, elle voulait fêter son anniversaire avec son parrain et sa marraine, vœu presque exaucé et même si parrain n’était pas là, nous avons pensé très fort à lui (et Agathe l’a déjà invité pour fêter ses 5 ans).

dsc00184_tampon

Le jour J, pas de vrai gâteau puisque la reine de la fête voulait des crêpes, alors plein de support pour mettre les bougies, et ce dès le réveil.

dsc00214_tampondsc00218_tampon

dsc00220_tampon
Son cadeau est arrivé pile au bon moment (Il vient des États-Unis, a été ramené en Suisse pour finalement être envoyé chez nous… mais ça y est, elle a le cadeau de ses rêves : une cape de bain Olaf) pour son plus grand bonheur !
Et l’avantage quand on est née un 10 novembre, c’est que le lendemain est férié et qu’on reçoit encore des cartes d’anniversaire 2 jours plus tard pour continuer la fête !