23 décembre

Norvège
On se rapproche de plus en plus du pays du Père Noël… Ça sent la fin du calendrier !

Durant la période de l’Avent, les habitants sont souvent conviés à des « Julebord », des fêtes d’avant-Noël organisées par les entreprises pour les employés.

La veille de Noël, ils mangent du lutefisk (cabillaud séché enfin c’est pire que ça https://www.youtube.com/watch?v=CTDUG3srvz4).
Au menu ici, pas de lutefisk, mais des flatbread et des sandwichs au saumon de Norvège devant un film de Noël!

21 décembre

Tchéquie

Beaucoup de superstitions dans ce pays.La plus farfelue pour moi reste l’histoire du cochon d’or. Si on jeune le soir de Noël, on verra le cochon d’or ce qui est bon signe.

Nous avons goûté le « Jacques au champignons », plat à base d’orge et de champignons et ce soir Kulajda Polévka, de la soupe aux champignons vraiment délicieuse.

20 décembre

20 décembre, pays de l’inventeur du rubik’s cube (le truc qui reste un mystère total pour moi. Avec les enfants on a découvert une vidéo hallucinante d’un mec qui fait des portraits version pixel art avec des rubik’cube)

Saint-Nicolas Mikulás, en hongrois, passe le 6 décembre. Les enfants mettent leurs bottes sous la fenêtre le 5 au soir dans lesquels seront déposés des friandises, des jouets et des livres, s’ils ont été sages.S’ils ont été méchants, ils auront une baguette avec une petite figurine de diable dessus. Pratiquement tous les enfants reçoivent les deux.

Au menu… Pas de foirage même si les enfants y ont mis du leur.

Goulash hongrois
tchipetka (des pâtes)
construction et décoration de boules de Noël


19 décembre

Lituanie d’où vient l’homme le plus fort du monde (2009, 2010, 2012 et 2014) Žydrūnas Savickas (ces compétitions me font complètement délirer, quand je tombe dessus je reste scotchée, c’est tellement improbable ! Voir des mecs s’habiller d’une carcasse de 2CV et faire la course, c’est juste incroyable !)
En Lituanie (pays de confession catholique romaine), le repas du réveillon, Kūčios est composé de douze plats, autant de plats que de mois dans l’année, ou que d’apôtres.Parmi ces plats essentiellement composés de céréales et légumes, on retrouve les traditionnels kūčiukai (qui sont aussi parfois appelés šližikai). Il s’agit de biscuits secs au pavot, accompagnés de lait de graines de pavot, ou encore de plats à base de hareng ou de champignons.

cepelinai (zeppelin) avant cuisson… On y croyait encore à ce moment là…
Le foirage totale de la cuisson…

kuciukai

Création d’himmeli (décoration en paille qu’on retrouve aussi en Scandinavie).

18 décembre

Slovénie, le pays du père de l’apiculture (Les Nations Unies ont désigné le 20 mai Journée mondiale des abeilles (ou « Beeday » pour les familiers de la langue de Shakespeare). Le 20 mai coïncide avec l’anniversaire d’Anton Janša, l’apiculteur slovène reconnu aujourd’hui comme étant le père de l’apiculture moderne. Il a en son temps rendu hommage à l’abeille pour sa capacité à travailler dur tout en n’ayant besoin que de peu d’attention)

Les fêtes de Noël sont les plus grandes fêtes familiales en Slovénie. Bien avant les fêtes chrétiennes, on célébrait déjà, à la même période de l’année, le Dieu Soleil et sa descendance. Au moment du solstice d’hiver, on célébrait en effet, la fin de l’ancien soleil et le début d’un nouveau cycle.

Les Slovènes parlent des “3 Noëls” : le 25 décembre, le Nouvel An et les Rois. On donne des cadeaux le 24 décembre au soir.

Aujourd’hui, c’est Clémence qui a fait le plat du jour pendant qu’on allait faire notre dose de rappel : Poprtnik, une sorte de brioche décorée avec des motifs en forme d’animaux.

17 décembre

Direction les Balkans (Albanie, Bosnie, Kosovo, Macédoine, Monténégro et Serbie)

Dans les pays majoritairement orthodoxes, les fêtes suivent le calendrier julien, Noël est donc célébré le 7 janvier (l’Albanie suit le calendrier Julien et fête Noël le 25 décembre)

Le 6 janvier, jour le plus important, s’appelle Badnji Dan (le jour des branches). Le matin, tout le monde se lève tôt pour partir chercher le « badnjak », une branche de chêne sec, le seul arbre qui ne perd pas ses feuilles en hiver.

Le soir de Badnji Dan, la famille part à l’église la plus proche où les badnji de chaque foyer sont rassemblés. Le prêtre met le feu au bûcher ainsi constitué.

L’origine de badnjak viendrait de la naissance de Jésus, quand les bergers qui sont arrivés à Bethléem ont brûlé du bois pour réchauffer l’enfant nouveau-né. On dit aussi que les étincelles qui sortent avec la fumée apporteront du bonheur aux gens pendant toute l’année suivante.

En Albanie, suite aux années de communisme où la religion était interdite, Nouvel An est plus célébré que Noël.

pain au yaourt bosniaque (pogača)
Des crêpes à base d’eau gazeuse (palacinky), parce qu’on est en vacances et que les crêpes le jour des vacances, c’est une tradition chez nous
ragoût de haricots secs et saucisses fumées Bosniaque (grah)
(Nous, c’étaient avec des saucisses franc-comtoises, on fait avec ce qu’on trouve ;-))

16 décembre

Direction l’Italie (oui, c’est moi qui aie fait le calendrier, j’ai choisi le pays que je voulais pour mon anniversaire !).

Pour changer, c’était le jour de la réunion parents/prof au collège et donc vente de pizza pour le foyer.
Quasi pas de cuisine à faire le soir donc (pizza pour les enfants pendant que les parents mangeaient des pâtes aux cèpes)

Befana

15 décembre

Direction la Russie où Noël se célèbre la nuit du 6 au 7 janvier.

Le Père Noël russe, grand père du froid « ded moroz » apporte les cadeaux avec sa fille, la fée des neiges, « Snegurochka ».
Joker du jour, parce que le mercredi on est à Charlieu toute la journée, donc le soir, pas envie de cuisiner… Et puis surtout, on a découvert un super bistrot russe avec des proprios adorables.
La nourriture est vraiment bonne et copieuse et on peut commander à emporter (ce dont on use et abuse depuis qu’on l’a découvert).