Mot d’enfant 2018 #6

Samedi, nous étions invités à un mariage, il y avait nos prénoms à nos places.
Félix arrive, regarde le mien.
-Mais il y a un Y dans ton prénom ?
-Oui, et un i. Ça fait comme si j’avais 3 i dans mon prénom, parce que le Y compte pour 2 i.
-Mais c’est pas ça normalement.
-Si, Y et I
-Non, ton prénom ça s’écrit M.A.M.A.N, y’a pas de Y !

Mots d’enfants 2018 #5

Félix : Agathe, tes cheveux ils m’ont fait croire que tu étais un nounours !

****

Félix : papa il fait quoi comme travail à son boulot ?
Moi : Il est informaticien.
Félix : Il fait quoi ?
Moi : Il fabrique des programmes informatiques pour le labo.
Félix : Il font quoi au labo ?
Moi : Ils cherchent dans les poussières s’il y a des produits dangereux.
Félix : Alors il faut que papa il fasse ça à la maison, parce que Rémi il mange tout ce qui se trouve par terre.

*****

Télévillage

Le rêve d’Agathe et Félix était de prendre le télévillage.
Une petite nacelle suspendue à un petit fil tout riquiqui et qui suspendue au vide allait d’un village à un autre.
Bien évidemment, Clémence et moi (et Rémi) sommes restées sur le plancher des vaches pendant que les 4 autres faisaient un tour de manège…
Et même plusieurs tours, puisque la 1re fois, ils en ont profité pour aller chercher du ravitaillement et la 2e fois, c’était pour le jeu de piste (on s’était séparé en 2 groupes).

Balade d’orientation

Nouveauté pour nous, la balade d’orientation (c’est comme une course d’orientation, mais à notre rythme !).
Direction les portes de la Vanoise.
Balade sur les sentiers, bouderies, genou qui fait des siennes, eau très fraîche, course aux poinçons, géocache (Agathe, plus rapide que l’éclair… Ah, il y a une pierre là… j’ai trouvé !) et beaux paysages !

Défi des familles

Nous avons participé au défi des familles.
Tout un tas d’épreuves et des épreuves bonus qui nous ont permis de finir… 2e !

 

Ils devaient faire deviner le mot maison…

et cycliste…

 

Épreuve bonus. Le plus jeune maquille le plus vieux.
Rémi n’étant pas encore capable de maquiller son barbu de père, c’est Félix qui s’y est collé sur moi.
Il m’a donc transformé en… perroquet !
Ça a tellement fait rire les organisateurs, qu’on a gagné l’épreuve !