14 février

Cette année, notre petit garçon aurait eu 14 ans.

Tellement de choses se sont passées quand j’ai eu 14 ans, que cet anniversaire a été difficile (enfin, il est difficile chaque année, mais cette année avait une saveur particulière).
Lorsque j’avais 14 ans, j’ai rencontré Christophe, prémices de notre vie actuelle.

Pierre aurait donc 14 ans et cette mise en parallèle est difficile. Une fois de plus on se rend compte de tout ce qu’il ne vivra pas, tout ce que nous ne vivrons pas avec lui.

Le 14, il a neigé : petit coucou de notre loulou pour nous aider a passer cette journée.

Pour fêter cet anniversaire, nous avons fait une photo de famille… enfin deux, difficile de rester sérieux, quelle que soit la difficulté de la journée.

Mots d’enfants 2018 #1

Agathe : Quand j’aurai 7 ans j’aurai le droit de rentrer toute seule de l’école.
Félix : Et moi quand j’aurai 18 ans, je rentrerai tout seul.
Agathe : Oh ben là, tu seras au moins au collège.

***

Félix : On est quel jour ?
-le dimanche 18 février 2018
Félix, portant tous les malheurs du monde : Bon ben ça sert à rien !

???

***

À Félix qui ne voulait pas qu’on tue les oiseaux pour les manger
Clémence : Et tu crois qu’on l’a comment la viande, qu’on plante une graine et que ça pousse ?
Félix : Ben non, faut arroser !

***

À table, ça fuse de tous les côtés :
-Merci Félix d’avoir épluché les pommes de terre
-Merci Agathe et merci moi d’avoir épluché les pommes de terre
-Merci maman d’avoir fait le repas
-Merci Rémi de nous donner du bonheur

***

« Maman, j’te regarde, parce qu’autrement je saurai pas jouer quand je serai papa ».

Toutes les excuses sont bonnes pour Félix

***

Jeux du bac avec les grands
Clémence : Australopithèque, c’est un métier ?
Théodore, case végétaux : Gorgonzola !

Les J.O.

Clémence « Moi je suis pour les Norvégiennes, parce qu’elles ont le nom de ma pizza préférée »

***

Félix « Et bien moi je ferais ça (biathlon) quand je serai papa »

***

Clémence : oh la la, il est dernier, c’est nul !
Moi : Oui il est dernier, mais il est plus fort que tout le reste du monde qui n’a pas joué, et lui au moins il a participé aux jeux, nous ça nous arrivera jamais.
Clémence : Ben si, Félix il a dit qu’il voulait les faire… d’ailleurs Félix tu voudras être dans l’équipe des filles ou des garçons ?

Clémence qui a l’espoir que son frère devienne une Norvégienne… comme les pizzas !

***

 

Petits bonheurs

Pendant toute l’année 2017, nous avons mis dans un bocal nos petits bonheurs.
Le 31, nous avons ouvert et lu ce que nous avions noté. Chouette moment de voir tout le positif que nous avons eu (on a tendance à ne retenir que le négatif, mais au final, il y a eu pas mal de choses vraiment sympas).

Le pot de cette année est déjà commencé avec de jolis dessins de Félix (on a vu un arc-en-ciel hier !)

Déguisements

Pour Noël, Félix a demandé un costume de chevalier (facile) et un de cheval (bien moins facile).

Je me suis donc trituré les méninges pour qu’il puisse avoir ce qu’il voulait sous le sapin. Il savait que c’était moi qui faisais le costume, il a fait les essayages, pas de tromperie là-dessus.

Le jour de Noël, chez mes parents, il ouvre le paquet et je le vois blêmir et venir vers moi pour me dire « y’a un problème, je vais avoir deux costumes de cheval ».
Non, non, t’inquiètes pas mon grand, c’est celui que je t’ai fait.
Bon, ok…

Deux jours plus tard « Mais comment il a fait le Père Noël pour m’apporter le costume que tu m’as fait ? Il est venu le prendre à la maison ? »

Le Père Noël, ce voleur…

Bref, j’ai découvert que Félix croyait au Père Noël 😉

En tout cas, Félix était ravi et le défi déguisement a une nouvelle fois été relevé 😉