Savons

Pas de création de savon pendant les vacances (mais ça n’empêche pas de chercher de nouvelles idées et de calculer les formules pour être prête pour la rentrée !), la manipulation de produit chimique avec les enfants dans les pattes, ce n’est absolument pas envisageable !
Par contre, l’étiquetage de ce qui est sec, ça c’est faisable ! Il reste encore plusieurs plateaux à faire, mais j’ai déjà un bon panel pour renouveler notre stock !





Némo

Lors des dernières éclosions, nous avons découvert un oeuf en trop. Impossible de savoir depuis quand il était sous la poule. Nous avons donc décidé de lui laisser sa chance et l’avons placé sous la couveuse toute neuve.
Lundi dernier, l’oeuf a fait piou-piou, et mardi matin, à 4h30 (merci Rémi), nous avons pu découvrir un poussin tout neuf.

Comme l’éleveuse que nous voulons (un plateau chauffant) est en rupture de stock partout, Christophe a mis son habit de Mac Gyver et en a fabriqué une avec une ancienne gamelle de scout, du sable, le pied de l’appareil photo, une cloche de micro-onde et quelques composants électroniques.



Némo (oui oui, il s’appelle Némo) a vite adopté la poule artificielle et il grandit bien.

Aujourd’hui, il a fait sa première sortie dehors et pu découvrir l’herbe, la chaleur du soleil et plein de grands voulant jouer avec lui !



Fin de vacances

Avant le retour à l’école, nous avons

-Récupéré et couvert les nouveaux livres de la bibliothèque de l’école (ce qui veut dire avoir 80 livres tout neufs en avant-première !)

-Fait un nouveau drapeau de pirate. Parce qu’on ne sens rend pas compte, mais un drapeau de pirate, même sans l’air marin, ça s’use quand même.

-Récupéré un essaim
« Maman, on va bientôt plus pouvoir aller aux poules, y’a plein de trucs qui piquent qui volent ». Félix a donc vu un essaimage, et nous, nous sommes allés le récupérer, avec Agathe qui a adoré pouvoir profiter d’une leçon d’apiculture.


-Eu des naissances de poussins. 3 pioupious tout neufs et une autre poule devant être de nouveau maman à la fin de la semaine si tout se passe bien.



-Étrenné le nouveau coupe-savon fabriqué pour l’occasion.

Jour 23

Aujourd’hui c’est la Grèce, avec un soupçon d’inquiétude « on va pas attendre la St Basile, hein ? » Donc, non, les cadeaux ce sera bien pour le 25 décembre chez nous !
Par contre, on a pris le temps aujourd’hui de réunir ceux qu’on aime en faisant nos petits lutins. Ceux de notre famille, et les autres, ceux qu’on aimerai avoir avec nous si on en avait la possibilité (certains absents sont donc présents. Clémence a essayé de faire un chapeau de lutin à carreaux pour représenter papy Jean !)

Au menu, Spanakopita, une sorte de tourte faite de pâte filo, d’épinard et de feta.




Jour 18

Le Canada !

Pancakes au réveil et tarte au sucre !
Pas de salé, parce que le midi, c’était repas de Noël à l’école, nous étions donc seuls (joie et bonheur, du silence et personne pour dire qu’il n’aimait pas). On en a donc profité pour se faire un repas qu’on aime !
Et le soir, comme c’est le vendredi des vacances, c’était crêpes et soirée ciné (ambiance jour de la marmotte !)