Poussins

Cette année, nous n’avons pas eu beaucoup de chance en ce qui concerne les naissances.

Notre première couvée (avec des oeufs de Marans), la poule est partie 2 jours avant les éclosions et s’est retrouvée coincée chez les voisins…

Les oeufs étaient tous formés, mais les poussins morts, car abandonnés… :-/

Notre deuxième couvée n’a eu que 3 poussins (les autres poussins étaient formés dans l’oeuf, mais la poule a été dérangée par les autres et a préféré partir pour sauver ceux déjà nés).

1 poussin est mort au bout de quelques heures (sans doute attaqué par une poule), un 2e s’est noyé et le 3e a été retrouvé mort sans raison (Agathe l’avait appelé Alcool, peut-on y voir une conséquence du prénom ?)


La 3e couvée s’est déroulée presque bien, jusqu’à ce que la poule parte à 2 jours de l’éclosion (canicule)

La 4e couvée… n’avait que quelques jours. Canicule, la poule est morte de chaud :-/

Donc, 3e couvée, le jour où la poule de la 4e est morte, sans poule. Étant donné la chaleur, j’ai laissé les oeufs dans le pondoir en me disant que si la poule revenait, il y avait une chance que les poussins naissent quand même.
2 jours après, toujours pas de poule. Je me résous à récupérer les oeufs et à aller les casser dans le compost.
1ere oeuf que je casse… qui se met à piailler. Oups !
Je récupère donc le poussin, un peu secoué qui a fini par mourir dans ma main au bout de quelques minutes.
Du coup, j’ai récupéré tous les oeufs restant pour les mettre dans une cage et attendre.
1 poussin est né (que j’ai un peu aidé à sortir, je sais, ça ne se fait pas, mais les conditions étaient difficiles, j’ai préféré qu’il naisse).
On entendait les autres oeufs piailler…
Au final seul le 1er a survécu.
On l’a mis dans une cage, avec de la laine de mouton pour qu’il puisse se blottir dedans comme sous les plumes de sa mère, avec une lampe pour qu’il ait chaud (ouais, en pleine canicule… mais dans le garage il faisait plus frais)
Saturnin est donc en pleine forme et depuis mercredi habite à la maison avec nous.
C’est un poussin d’appartement qui adore la compagnie.
On supporte ses piaillements incessants… tout en ayant hâte de le mettre avec les autres poules… quand il sera plus grand !


Modification du 1er juillet :
Saturnin est mort ce matin. Sans doute de chaud, malgré nos efforts pour le faire boire.
Il faut croire que ce n’est pas donné à tout le monde d’être une maman poule !

Coupe de printemps

Opération tonte pour les moutons !
Tout un micmac pour arriver à les faire tondre (parce que trouver un tondeur qui se déplace pour 2 moutons, c’est mission impossible), mais on a fini par trouver grâce à un bon réseau.
Premier défi, emmener les moutons chez un autre éleveur. Pour éviter que j’aie à gérer ça, on s’est arrangé pour y aller Christophe et moi la veille.
Grand moment pour attraper les moutons et pour ensuite les emmener en laisse jusqu’à la voiture (oui oui, on promène nos moutons en laisse !)

Deuxième défi, le lendemain, RV à 9h chez l’éleveur (j’y suis allée avec une copine et son fils de 2 ans, pour avoir de l’aide pour le retour). Un retraité.
Nous avons attendu le tondeur jusqu’à 11h. Dur de trouver des sujets de conversation pendant 2h, et surtout, on voyait le temps défiler et l’heure d’aller à l’école chercher les enfants arriver.

dsc01437_tampon

dsc01439_tampon

Troisième défi, après la tonte, remettre les moutons tout nus 😀 dans la voiture (ils tenaient bien moins de place), les ramener à la maison et les diriger vers le pré. Facile au final, la veille, avec la 2e barrière électrique, nous avions fait un chemin jusqu’à la cour et là, nous avons juste eu besoin d’entourer la voiture de la barrière électrique (non branchée ;-)) et ensuite ouvrir le coffre et les faire descendre.

Au final, à 11h23, les moutons étaient rentrés au bercail, pile dans les temps pour aller à l’école (mais en vrai, on avait assuré nos arrières et une copine ramenait tout le petit monde à la maison).

Le côté drôle, le tondeur nous connaissaient. Il est originaire de Valsonne 😀

J’ai récupéré la laine et une fois lavé, je vais pouvoir utiliser les cardes de mamy. Restera ensuite à tenter le filage… mais une chose à la fois !

dsc01440_tampon

Voilà, nos moutons sont maintenant tout petits, rikiki… mais Ipoons reste égale à elle même !

dsc01451_tampon

Encore un petit nouveau

Hier, journée portes ouvertes à la maison de retraite, avec vente de plants et mini ferme installée pour l’occasion par une ferme pédagogique.
L’an passé, Théodore était à l’hôpital, j’y étais donc allée seule avec les plus jeunes. Nous avions déjà été très tentés par les lapins… mais avions su rester raisonnables (on venait d’accueillir les moutons).
Pendant les vacances, lors du marché aux volailles, les deux petits avaient été subjugués par un des lapins en vente, mais nous partions la semaine suivante en vacances, donc nous avions tenu bon…
Cette fois si, même si nous partons pour le WE de l’Ascension, nous avons quand même craqué…

Voici donc « Pomme de Pin », une adorable lapine qui se laisse caresser et coiffer… l’avantage de prendre un lapin issu d’une ferme pédagogique 😉

dsc01418_tampon dsc01422_tampon

Aire de jeux suite… et fin

Comme Christophe était en vacances, nous en avons profité pour avancer.

La dernière fois, nous avions laissé les choses en plan suite à la découverte d’un tuyau pile là où il fallait faire un des trous pour le béton.

Là, nous nous sommes relancés dans l’aventure. Creusage des trous sous les pieds de l’aire de jeux, sous la pluie fine avec les moutons autour… que du bonheur !

dsc01303_tampon

Le lendemain,  le dos déjà bien coincé, nous nous sommes lancés dans le béton.
Pendant ce temps, les enfants avaient comme mission de préparer le goûter (d’où Théodore venant régulièrement pour nous poser des questions)

dsc01316_tampon dsc01317_tampon dsc01318_tampon

10 jours après, à notre retour de vacances, Christophe a fixé l’aire de jeux, pour le plus grand bonheur des enfants.

dsc01384_tampon

Depuis, c’est l’éclat’ totale !
Ce soir, en passant à côté, j’ai entendu un  « -y’a un gros pirate qui arrive. -Larguez les amarres, à l’attaque ! »

 

LA surprise attendue des vacances

Perce-poussin, la poule de Clémence a eu des petits.
Ses poussins ont éclos le mercredi et le jeudi. L’un des deux est à elle et l’autre à Perstinger, une poule issue de la même couvée.

On a donc eu de grandes discussions sur le poussin qui a deux mamans, sa mère biologique et celle qui a couvé.

Interdiction de donner des prénoms aux poussins ! On verra si on tient la consigne !

dsc01306_tampon dsc01313_tampon dsc01331_tampon

Journée au jardin

Pour donner un peu d’exercice aux enfants, nous avons fait un après-midi au jardin. Au programme, retirer les ronces emmêlées dans la laine d’Ipoons et Lambert, préparer la nourriture des poules et remettre de la terre dans l’enclos des cailles (cailles qui habitent maintenant dans la maison) et en bonus, un cours d’apiculture qui a passionné les foules !

 

dsc00116_tampon dsc00114_tampon dsc00111_tampon

20151027_162708_tampon

dsc00119_tampon 20151027_160119_tampon 20151027_155955_tampon 20151027_155527_tampon 20151027_160259_tampon

Travaux d’automne au jardin

L’automne est là, les premières gelées aussi.
Il a donc été temps de rentrer les courges et les tomates et de transformer la future chambre de Théodore en jardin d’intérieur !

dsc00047_tampon dsc00049_tampon dsc00052_tampon

Et nous avons débuté une butte qui séparera le verger de l’aire de jeux. Du bois au fond puis la litière des cailles et des poules, des épluchures en tout genre, des feuilles mortes, etc. Tout pour faire un compost à ciel ouvert et avoir de beaux légumes l’an prochain !

dsc09996_tampon