Expo manga et concours de dessin

La bibliothèque du village organisait une expo Manga et un concours de dessin.

Soyons honnêtes, le Manga, ce n’est pas vraiment notre truc… MAIS il y avait un concours et à l’approche de la date limite, personne n’avait participé (et ça craignait un peu quand même) et… il y avait des bons d’achat à la librairie à gagner…
On s’est donc motivé et on a fait ce qu’on a pu, mais nous sommes quand même arrivés avec 5 dessins (vive les familles nombreuses pour donner l’impression qu’il y a beaucoup de participants).

Super héros qui s’entraîne à la piscine !

 

Bien sûr, il a fini par y avoir d’autres participants, bien plus doués que nous… MAIS, Félix a quand même fini premier de sa catégorie (ok, seul participant, mais quand même). Par contre, méga grosse déception, pas de bon d’achat pour lui, mais une pochette cadeau.
Le drame du jour de découvrir qu’il n’allait pas pouvoir aller choisir le livre qu’il voulait à la librairie. On a donc compris que c’était le cadeau de ses rêves (à bientôt 5 ans, ça peut paraître étonnant !).
Tous les participants étaient primés, on a donc ramené quelques cadeaux 🙂

Les 4 grands ont pu participer à l’atelier papercraft et ont ramené leurs créations à la maison !
Stars wars version minion reste le plus drôle !

 

Des nouvelles des abeilles

Cette année, nous avons un peu délaissé les abeilles et n’avons pas été au top niveau soin à leur apporter pour l’hiver. À croire que l’arrivée de Rémi nous a un peu occupés…
Résultat, on a perdu des ruches.
Nous avons donc démarré l’année avec 3 ruches (c’est bien, on voulait réduire le cheptel, par manque de temps et de nourriture, on avait d’ailleurs donné deux ruches l’an passé pour cette raison).
3 ruches, c’est bien quand on n’a pas trop de temps, mais c’était sans compter nos abeilles qui profitant de notre manque de suivi ont décidé d’essaimer.

Premier essaimage le 6 mai, qu’on a pu aller récupérer à deux (forcément, juste après qu’on ait fini de refaire le grillage pour éviter que les poules se sauvent, donc grillage bien tendu, branches coupées… quasi aucune prise… mais comme à deux on est plus fort, on a eu l’idée de les enfumer pour les faire aller sur une branche accessible en hauteur. Elles ne sont pas allées sur celle que je visais, mais c’était néanmoins parfait pour les récupérer.)
On a pu les mettre en boîte assez facilement finalement.

Deuxième essaimage pendant l’absence de Christophe, le 11 mai; alors que j’étais seule à la maison avec Rémi… trop facile !
Heureusement qu’il y a des personnes qu’on peut appeler à l’aide pour venir garder le loustic pendant qu’on part à la chasse aux abeilles !
Et comme c’est devenu ma spécialité, elles étaient une fois de plus, côté champ de blé…
Au final, une récupération assez facile et rapide.
Et le soir, c’est avec Clémence, fière comme un paon 😉 que je suis allée récupérer la ruchette pour la mettre en place chez nous.

Mots d’enfants 2018 #3

Clémence à Félix qui chipotait sur les haricots « Tu dois manger de tout, autrement tu vas attraper le scorbut. »

********

Théodore « C’est nul, les garçons ils ont moins de fêtes : Il y a la fête des mères et celle des pères, mais il y a aussi la journée de la femme, et nous on n’a rien d’autre. »
Clémence « Mais, si, vous vous avez la fête du slip ! »

Clémence, 1 point !

*******

Rémi hurlant à la mort parce que je l’avais poser.

Félix : Rémi, il est roux Jacques
Moi: Quoi ?
Félix, le doigt en l’air, comme le schtroumpf à lunettes : Quand on a les joues rouges, ça veut dire qu’on est Roux Jacques !

Rougeâtre !

********

« Les enfants, vous voulez planter quoi dans vos bacs ? »
Félix : Des lardons et du pesto !

14 février

Cette année, notre petit garçon aurait eu 14 ans.

Tellement de choses se sont passées quand j’ai eu 14 ans, que cet anniversaire a été difficile (enfin, il est difficile chaque année, mais cette année avait une saveur particulière).
Lorsque j’avais 14 ans, j’ai rencontré Christophe, prémices de notre vie actuelle.

Pierre aurait donc 14 ans et cette mise en parallèle est difficile. Une fois de plus on se rend compte de tout ce qu’il ne vivra pas, tout ce que nous ne vivrons pas avec lui.

Le 14, il a neigé : petit coucou de notre loulou pour nous aider a passer cette journée.

Pour fêter cet anniversaire, nous avons fait une photo de famille… enfin deux, difficile de rester sérieux, quelle que soit la difficulté de la journée.

Mots d’enfants 2018 #1

Agathe : Quand j’aurai 7 ans j’aurai le droit de rentrer toute seule de l’école.
Félix : Et moi quand j’aurai 18 ans, je rentrerai tout seul.
Agathe : Oh ben là, tu seras au moins au collège.

***

Félix : On est quel jour ?
-le dimanche 18 février 2018
Félix, portant tous les malheurs du monde : Bon ben ça sert à rien !

???

***

À Félix qui ne voulait pas qu’on tue les oiseaux pour les manger
Clémence : Et tu crois qu’on l’a comment la viande, qu’on plante une graine et que ça pousse ?
Félix : Ben non, faut arroser !

***

À table, ça fuse de tous les côtés :
-Merci Félix d’avoir épluché les pommes de terre
-Merci Agathe et merci moi d’avoir épluché les pommes de terre
-Merci maman d’avoir fait le repas
-Merci Rémi de nous donner du bonheur

***

« Maman, j’te regarde, parce qu’autrement je saurai pas jouer quand je serai papa ».

Toutes les excuses sont bonnes pour Félix

***

Jeux du bac avec les grands
Clémence : Australopithèque, c’est un métier ?
Théodore, case végétaux : Gorgonzola !

Les J.O.

Clémence « Moi je suis pour les Norvégiennes, parce qu’elles ont le nom de ma pizza préférée »

***

Félix « Et bien moi je ferais ça (biathlon) quand je serai papa »

***

Clémence : oh la la, il est dernier, c’est nul !
Moi : Oui il est dernier, mais il est plus fort que tout le reste du monde qui n’a pas joué, et lui au moins il a participé aux jeux, nous ça nous arrivera jamais.
Clémence : Ben si, Félix il a dit qu’il voulait les faire… d’ailleurs Félix tu voudras être dans l’équipe des filles ou des garçons ?

Clémence qui a l’espoir que son frère devienne une Norvégienne… comme les pizzas !

***