Les dernières nouvelles du covid

Ce matin ma période de confinement a pris fin, l’occasion d’emmener Clémence faire son 3e test pcr.
Dire que ça s’est mal passé serait un euphémisme. On espère que ce sera son dernier.

Côté maladie, nous avons eu une perte d’odorat pour certains, qui a duré de 24 à 48h. Franchement, ne plus sentir l’HE de menthe poivrée, c’est vraiment vraiment perturbant.

De mon côté j’ai eu un mal de tête vraiment violent, et c’est une migraineuse qui parle, donc c’était vraiment atroce.

Hier soir, j’ai commencé à avoir mal à la gorge. Un des symptômes, rien à voir ? C’est compliqué, on navigue un peu à vue.

Nous sommes toujours fatigués, mais vraiment, on s’en sort bien.

Nous attendons le résultat du test de Clémence, mais dans tous les cas nous avons décidé de rester confinés encore un peu. Une semaine ça semble vraiment court alors qu’avant c’était 15 jours.
On reste donc chez nous pour protéger un maximum les personnes fragiles autour de nous, comme ce sont les vacances, autant en profiter.

Rentrée !

Cette année, tout le monde a fait sa rentrée à l’école :
-Rémi en maternelle
-Félix en CE2
-Agathe en CM1
-Clémence en 5e
-Théodore en 2nd

C’est quand même particulier de faire sa toute première rentrée à l’école et de ne pas pouvoir voir le visage de son maître… mais bon, aucun enfant n’a l’air traumatisé (c’est peut-être plus les parents qui le sont !)
Nous avons vécu une crise mémorable de Rémi après la première matinée de cours, car… il n’est pas retourné à l’école et qu’il voulait y aller… Oups !
Après il a fait une sieste incroyable, preuve que c’est une bonne idée de ne faire que les matins pour l’instant !

Félix est absolument ravi de retrouver sa maîtresse et ses copains qui sont maintenant en CE1 ET donc dans sa classe et dans la même cour que lui !

Agathe est ultra contente d’être en CM1 et de ne plus être dans la classe de son frère 😉
Les grands l’ayant briefé tout l’été, elle est hyper à l’aise, au point que son maître est venu me voir à la fin de la première matinée pour me dire qu’elle avait déjà choisi sa poésie (et LA bonne, celle qui rapporte plein de points pour un minimum d’effort !), préparé plein de trucs, comme si elle avait toujours été dans sa classe.
Par contre la veille de la rentrée, elle nous a sorti que ça allait être dur d’être avec maître Hervé, parce qu’il fallait rire à ses blagues… ça promet !

Clémence est en 5e, comme un poisson dans l’eau au collège qu’elle connait déjà.
Seul petit hic, alors qu’elle a été prise en atelier piscine (après lettre de motivation)… la piscine n’a pas rouvert ! À suivre donc.

Et Théodore, qui vient de faire ses premiers pas au lycée nous a sidérés. Il est parti le matin, comme un ado partant dans un lieu inconnu et est revenu transformé, heureux de vivre, sur de lui, s’étant déjà fait deux copains (oui oui, on parle bien de cet enfant qui n’avait que des demi-copains), nous racontant une anecdote en rigolant (le CPE lui ayant demandé de retirer son fichu qu’il avait sur la tête (le tour de cou qui lui sert de bandeau et qu’il avait laissé entier, donc comme un foulard). Bref, plus le même et ça fait réellement plaisir à voir.

Ne reste plus qu’à caler la musique et le bonus de Théodore (des ateliers « découverte des métiers du bois » pour son projet pro) et on sera prêt à affronter une nouvelle année !

J-51

Aujourd’hui, le 05 mai (51e jour de confinement) nous avons travaillé, car les cours à distances ont repris depuis hier, après deux semaines de vacances (confinés).

Aujourd’hui, il à fait a peu près beau.

Pendant a peu près toutes les vacances, il a fait moche, moche, il y a eu du vent, de la pluie, de la pluie, de la pluie, de la pluie, du soleil, du soleil.

Au fur et à mesure des jours, maman nous imprime les nouvelles pages de l’album perso à toi tout seul et à personne d’autre » (de Claude Ponti). Il y a déjà pas mal de pages et en plus, c’est cool.

Clémence

Aujourd’hui, jour du ravitaillement. Un drive à aller récupérer et la suite à prendre dans un magasin physique… Sauf qu’à force d’être confiné, ça a été un peu difficile de sortir…


Tout a été récupéré, même s’il y avait une pénurie de chocolat noir !




J-32

Aujourd’hui c’est jeudi et demain soir, ce sont les vacances… enfin pas pour tout le monde (et je ne parle pas des parents)…
Maîtresse Céline ayant envoyé tous les devoirs de la semaine, Agathe et Félix ont tout fait pour pouvoir être en vacances plus tôt.
J’ai loupé la danse de la victoire de Félix, mais j’ai pu avoir celle d’Agathe… ici
Ils ont tous les deux envoyé un message à leur maîtresse pour leur dire et elle leur a dit qu’ils avaient bien mérité un jour de vacances en plus pour avoir aussi bien travaillé.

Clémence a réussi un des défis sport. La vidéo a été envoyée à son prof de sport, pour qu’il soit comptabilisé dans les points de sa classe (Duel entre deux classes, celle avec le plus d’élèves réussissant les défis aura gagné).

Et surtout, surtout… On a gagné !
Wouhouhou !
Bon, ok, on a eu beaucoup d’aide, parce que franchement, certaines chansons, on n’aurait jamais pu trouver… (on partait sur « Oh la menteuse, elle est amoureuse de Dorothée, quand au final c’était La même de Vianney et maître Gims, merci Marion sur ce coup-là)
Réponse du blintest
Épisode 22, avec notre nom affiché en lettres de lumière (bon pas tout à fait, mais quand même !)

Pour finir, petite scène de vie.
Les enfants dehors jouent aux pirates.
-Il est 18h il va falloir rentrer
Clémence : – Déjà ?
Félix : -Avec ce compas qu’indique pas le Nord, comment tu veux qu’on sache l’heure qu’il est ?


Défi des familles

Nous avons participé au défi des familles.
Tout un tas d’épreuves et des épreuves bonus qui nous ont permis de finir… 2e !

 

Ils devaient faire deviner le mot maison…

et cycliste…

 

Épreuve bonus. Le plus jeune maquille le plus vieux.
Rémi n’étant pas encore capable de maquiller son barbu de père, c’est Félix qui s’y est collé sur moi.
Il m’a donc transformé en… perroquet !
Ça a tellement fait rire les organisateurs, qu’on a gagné l’épreuve !

vacances !

La fin de l’année, ça a été comme toujours très remplie !
Une fête de fin d’année et un costume d’indien à faire en 24h, des poussins tout neufs (7 d’un coup !), une lettre de motivation pour l’entrée au collège (section environnement), des réunions à n’en plus finir, un déménagement au 4e étage (pas pour nous, mais une copine qui avait besoin d’un coup de main), une corvée de bibliothèque pour l’école, un anniversaire à l’école et un le jour de la sortie, des groseilles et des cassis, la vente de notre maison de Valsonne, les biscuits pour les instits et la mascotte de l’école à la maison… ET enfin les vacances pour les enfants !

Et qui dit vacances dit (fin de déménagement !) camps scouts pour Clémence (qui est revenue épuisée, mais heureuse), une sortie au musée de la soierie et un atelier tissage, les premiers arrivants à « l’auberge de jeunesse » avec en prime une réparation de motofaucheuse (et ça, franchement, c’est top), les courses de rentrée (beurk beurk beurk !), les vacances de toutes la famille (Wouhou), une virée à Lyon pour le départ à la retraite de Pap’Yves, une virée au Puy en Velay pour un coucou à la future 10 ans ;-), une retraite aux flambeaux et les premiers feux d’artifices pour Félix (qui a vu des dentifrices !), le début des travaux de la future chambre de Théodore, des nuits sous tente (dans le jardin pour les grands et dans la chambre pour les petits), le séchage des fleurs et feuilles pour les tisanes de l’hiver et l’attente des prochains vacanciers (8 enfants et 2 mamans) !

Bonnes vacances à tous !

 

dsc02161_tampon

dsc01893_tampon

dsc02031_tampon dsc02165_tampon dsc02224_tampon

dsc02304_tampon dsc02303_tampon

dsc02330_tampon

dsc02346_tampon dsc02347_tampon dsc02350_tampon dsc02352_tampon dsc02357_tampon dsc02359_tampon dsc02366_tampon

21 mars – 10 ans

Le 21 mars Théodore a eu 10 ans.
Un peu d’étonnements d’avoir déjà 10 ans de vie commune, beaucoup de bonheur d’avoir partagé tout ce temps avec lui, et pas mal de fierté de voir quel grand garçon il est venu.

10 ans ça paraît énorme pour lui, nettement moins pour nous, mais 10 ans quand même ! Nous savourons la joie et le bonheur d’avoir avec nous cet enfant bien vivant qui remplit notre vie depuis aussi longtemps.

dsc00871_tampon dsc00877_tampon

Non il n’a pas passé la journée en pyjama 😉 juste une tartine d’anniversaire au réveil et le gâteau le soir avant d’aller se coucher…

Nougats !

Le kézako est en fait une presse à… nougats !

Ayant du miel à disposition, nous nous sommes lancés dans la confection de nougats.

Après un premier essai de nougat noir en utilisant des moules en alu emboîtés l’un dans l’autre (celui du bas ayant le nougat, celui du dessus, de l’eau pour faire du poids), Christophe s’est fabriqué un moule à nougat.

Le deuxième essai a eu lieu avec le moule tout neuf et des serres-joints pour bien serrer la préparation.

dsc02834_tampon dsc02835_tampon dsc02837_tampon dsc02846_tampon

Christophe ayant réussi son nougat, j’étais obligée de me lancer moi aussi… après le noir, j’ai donc entrepris de faire du blanc.
Le moule a donc resservi et le résultat est plutôt pas mal !

dsc02859_tampon

Séchage de l’appareil à nougat. Au début c’est bien liquide et au fur et à mesure, ça prend de la consistance.

dsc02862_tampon

L’appareil à nougat se détache des parois de la casserole. Il est temps d’incorporer les fruits secs

dsc02864_tampon dsc02869_tampon dsc02872_tampon dsc02875_tampon dsc02876_tampon

Deux invités sur la photo. Félix et Agathe !

dsc02881_tampon

Démoulage…

dsc02895_tampon

dsc02911_tampon dsc02917_tampon

Voici les recettes

Nougat noir

200g de miel
200g de fruits secs

Faire bouillir le miel, puis incorporer les fruits secs. Continuer à cuire à feu doux pour maintenir une légère ébullition sans laisser attacher (chez nous, sur notre plaque à induction, à 2 sur 15) jusqu’à entendre les fruits éclater (on ne les a pas du tout entendus… disons que quand il ne reste quasi plus de liquide dans la casserole, c’est bon !)

***

Nougat blanc

175g de miel
100g de sucre
32g d’eau
1 blanc d’œuf
200g de fruits secs.

Mettre dans une casserole le miel, le sucre (moins une cuillère à café) et l’eau.
Faire cuire jusqu’à ce que ça atteigne 140°C en nettoyant régulièrement le tour de la casserole pour que les projections de sucre ne colorent pas le reste trop rapidement (visiblement, je n’ai pas assez nettoyé, d’où la couleur crème de mon nougat)

En parallèle, mettre les fruits secs au four pour les faire griller. Les laisser dans le four une fois que cela est fait pour qu’ils restent chauds.

Battre en neige un blanc d’œuf. Quand il est bien monté, le serrer en ajoutant la cuillère de sucre prélevée plus haut.

Quand le sirop atteint la température requise, le verser (entre les fouets du batteur) sur le blanc d’œuf monté en neige et battre environ 1 minute.

Remettre sur le feu (ici, induction et j’ai mis à 2), pendant un certain temps jusqu’à ce que la masse se détache des parois, puis ajouter les fruits secs.

Mettre dans le moule préalablement recouvert de papier sulfurisé. Recouvrir de papier sulfurisé, bien tasser et mettre un poids dessus. Attendre que ça refroidisse avant dégustation.

Test jeu du jour

Aujourd’hui, jour de Pâque, nous avons enfin testé un des jeux reçu en cadeau de Noël (il était temps). Finalement, c’était le jour idéal !

Il s’agit de « Piou Piou » de chez Djeco.

dsc01130_reduite_tampon

C’est noté à partir de 5 ans, Clémence pas encore 4 ans, s’en est sortie comme une pro !

C’est un jeu sympa où il faut « pondre » des oeufs, les faire éclore et ne pas se les faire voler par le renard.
La règle du jeu est très simple, seulement 4 cartes différentes (coq/poule/nid/renard), donc très facile pour les plus petits. Il faut juste savoir compter jusqu’à 3 (celui qui a 3 poussins éclos a gagné !) et ne pas avoir peur du ridicule quand on pose ses cartes en imitant le cri de la poule :-p