Paris-Brest

Plus que ça a été demandé, voici la recette du Paris-Brest.
Tout avait été noté pour que Clémence arrive à le faire seule, donc pas de raison de ne pas y arriver.

Pour le crémeux praliné, la recette est faite pour mon robot, mais c’est en fait une base de crème pâtissière, donc il suffit de suivre une recette classique puis d’ajouter la gélatine, la pralinoise et le beurre.


Suite des vacances !

En vrac et en images :

Félix a fêté son anniversaire avec ses copains, sur le thème des montgolfières bien sur !

Puis son anniversaire avec nous avec son vrai cadeau… un vol en montgolfière. RV pris pour fin août !

Il est passé sous la tondeuse… et a eu pendant quelques instants une crête iroquoise, enfin ça ressemblait plutôt à une banane de rockeur… Il en rêvait depuis longtemps (et on avait dit oui pour les vacances) et puis finalement, il a voulu tout couper ! Ça n’empêche que j’ai fredonné Coeur de Rocker pendant 24h 😉

Côté chanson, j’ai lu un excellent livre (le cadeau d’anniversaire de Priscille) : Falalalala d’Émilie Chazerand et fredonné des chants de Noël pendant plusieurs jours (bref, visez plutôt novembre/décembre pour le lire)

Théodore et Clémence ont construit une cabane (un château) chez papy et mamy. On est loin des cabanes faites avec des branches d’arbre.

Nous avons retrouvé des copains belges vers chez papy et mamy. Un pique-nique au lac St Point et une baignade au milieu des cygnes et des canards.

La couverture Harry Potter est finie !

Théodore s’est lancé dans les châteaux de cartes que Rémi adore détruire…

Nous avons continué à faire des masques, pour en avoir un bon fonds de roulement. Rémi a voulu en avoir aussi, j’en ai donc cousu pour lui. Il a réussi à le garder le temps de monter l’escalier à la médiathèque ! C’est un bon début !

Mauvaise surprise un soir en allant fermer les poules. On a entendu un bêlement très faible et étrange et après recherche, nous avons trouvé Polynectar totalement empêtré dans la barrière électrique qu’il s’était fait tomber dessus. On a bien cru devoir couper la barrière… heureusement, Christophe est arrivé à défaire le sac de noeuds.

Nous avons récolté le miel. Bonne récolte pour le peu de travail que nous avons fourni au rucher !

Félix a eu son vol en montgolfière !

L’alto de Théodore est arrivé chez Marion en attendant d’arriver chez nous (une copine de Beauvais l’a récupéré à Paris, puis l’a emmené en vacances dans le sud avant de le poser chez Marion dans le Lot en attendant qu’il arrive chez nous. Le trajet le plus simple en somme !)

J3

Nouvel arrivant chez nous. On l’avait réservé en mars, mais entre le confinement et les risques de grippe aviaire, nous avions repoussé la récupération.

Le voici donc à la maison… et pour l’instant, il a très peur des moutons… la preuve en image

Autrement, mercredi, jour des enfants, ça a été peinture et coloriage !

J-2

Théodore travaille en français sur les moutons de Panurges… alors on l’encourage comme on peut !


Rémi a l’habitude des pailles en bambou ou des droites en métal. Ce midi, je lui ai donné celle-là

« Est cassée, maman ».
5 mn après, Théodore la voyait et venait me demander « c’est normal qu’il y ait une paille tordue ? »
Oui oui, elle a été fabriquée comme ça exprès !

Récupération de la ruche et de l’essaim ce soir. Pouvoir y aller sans avoir d’autorisation à remplir, c’est trop facile 😀 Enfin presque… puisque la voiture n’a pas démarré… ni en partant de chez nous ni en partant d’Amplepuis. Gloups ! C’est ça d’avoir bien respecté le confinement.

Discussion avec la maîtresse de Félix aujourd’hui, par courriel puis par téléphone.
Travail sur le son « gn ». Systématiquement, Félix l’écrit NG. Et ça l’énerve que ce soit faux ! J’ai donc contacté sa maîtresse pour voir si elle avait un truc à me donner pour que ce soit assimilé. On s’est rendu compte que quand on prononce « gn » on entend bien le « n » en premier… donc GN, ce n’était pas logique…
Le truc qu’elle a proposé, c’est de dire à Félix que le son « gn » s’écrivait avec les lettres dans l’ordre alphabétique (il y avait d’autres propositions, mais j’ai essayé celle-là ce soir).
Incroyable, il m’a épelé une dizaine de mots avec les lettres dans le bon sens (alors que ça fait deux jours qu’on est dessus et que ça coince…).
Problème résolu super vite par maîtresse Céline 😀

J-56

Dernier jour de confinement. Youpi, youplaboum… En fait non, demain sera comme aujourd’hui, on ne va pas voir plus de monde ni faire de choses extraordinaires.

Pour ce dernier jour, nous avons enfin pris le temps d’aller voir les abeilles. Il était temps ! Nous avons pu commencer à bâtir l’immeuble…
Belle surprise, nos acacias plantés il y a 5 ans (Ils viennent de Valsonne, merci Annie !) ! ont fait des fleurs (et forcément il pleut ce soir… heureusement, toutes les fleurs n’étaient pas ouvertes (s’il pleut sur les acacias en fleurs, c’est fichu pour que les abeilles puissent récolter et faire du miel)).



Ça a été un peu compliqué pour eux. Les moutons les trouvaient très à leur goût au point de sauter la barrière pour aller les déguster… mais ils sont maintenant assez grands pour nous avoir fait des fleurs. ENFIN !

Soirée pizza (sur pierre :-D) et ciné pour voir un souvenir d’enfance de maman, comme l’a expliqué Christophe aux enfants (ceci dit, il a raison…) Robin des bois avec Errol Flynn et Olivia de Havilland.
1938 le film, hein !

Comme l’école en présentiel ne va reprendre que jeudi (lundi et mardi étant des journées de pré-rentrée des enseignants), je pensais que les deux jours à venir étaient chômés pour nous… Loupé, les devoirs sont arrivés !
On avait tellement pris d’avance que tout est déjà quasi fait pour la plus grande joie de Félix et Agathe !

Rémi nous a gratifiés aujourd’hui d’une bouderie mémorable. Du grand Félix version petit frère.
Énervé, il a commencé à quitter la pièce, s’est arrêté, nous a regardés, a lancé un « AU REVOIR » d’une voix forte, déterminée et en colère et a repris sa route (et a recommencé dans le couloir en croisant Théodore qui n’avait pas pu bénéficier de la première fois).
Absolument extraordinaire !

J-52

Journée qui a bien commencé puisque Rémi a dormi TOUTE la nuit et dans son lit en plus !
Et on ne s’est même pas réveillé pour aller voir si tout allait bien, preuve qu’on devait être fatigués !

Aujourd’hui journée visio, avec Clémence qui avait un cours à 14h, Félix à 17h30 et Théodore à 18h.
Heureusement qu’on est bien équipé dans cette maison !

Dans la série boulange, ça fait un moment que je veut tenter la cuisson sur pierre à pain. Mais bon, acheter une pierre sans savoir si ça vaut vraiment le coup, ça ne m’attirait pas trop…
Et puis tout d’un coup, en re-regardant à quoi ressemblent les pierres, je me suis dit que la pierre de la pierrade pouvait faire l’affaire. Avant de me lancer, je voulais être sûre de ne pas l’abîmer avec le four. J’ai commencé à farfouiller sur internet et ne trouvant rien j’ai demandé directement à la femme de l’inventeur de la pierrade (et oui, on les connait en vrai, juste eu à lui envoyer un mp sur facebook pour avoir ma réponse)

Aujourd’hui, c’était donc le défi focaccia version bouquet et le test de la cuisson sur pierre.
Succès pour les deux. Le résultat est topissime. Croûte parfaite dessous croustillant, intérieur moelleux. Demain je teste avec le pain !






J-48

Deux évènements aujourd’hui.

Filleul numéro 2 a eu 11 ans aujourd’hui. Et comme je suis une marraine au top, j’avais même prévu qu’on ne pourrait pas se voir et son cadeau d’anniversaire était chez ses parents depuis plusieurs mois… (Bon ok, juste un coup de bol, j’ai anticipé pour une fois et c’était une super bonne idée !)

Aujourd’hui, c’était le jour de une fleur une vie. Étant donné la situation actuelle, ça n’a pas pu avoir lieu en vrai, nous étions donc invités à partager une fleur en l’hommage de nos petits partis trop tôt.
Pour Pierre ça ne pouvait être qu’un myosotis (Ne m’oublie pas) pris en photo ce matin entre deux périodes de pluie.

Repas du soir à la demande de Théodore. nous avons fait des raviolis et des tortellinis
Fourrés courgettes/paneer/tomate, jambon comté et tomme de Savoie.
La tomme de Savoie, c’est vraiment un truc à refaire !

Et le top du top… Thé visio avec Marion en fin d’après-midi. Elle a même pu apprécier ma tentative d’échapper à Rémi en me cachant sous la couette…
Ça fait du bien ce temps de papotage. Nous n’avons pas eu notre dose avec nos vacances de Pâques loin l’une de l’autre.

J-47

1er mai sous la pluie !

1er mai sous la pluie !
virée au marché pendant que tout le monde dormait encore, retour alors que tout le monde dormait encore… j’ai presque cru que j’allais pouvoir me faire un thé et bouquiner tranquillement… mais ça, c’était sans compter Rémi et son radar à maman !

Il y a 18 ans, on venait de passer notre première nuit dans notre première maison, avec un réveil en sursaut par des jeunes (bien alcoolisés) venues (brailler) chanter le mai sous nos fenêtres. Pas de risque que ça arrive cette année.

Aujourd’hui le levain a servi à faire des naans.
Il était tellement en forme, que j’ai cru qu’il allait sortir du bocal (l’élastique est au niveau de la pâte une fois que je lui ai rajouté de l’eau et de la farine. Quelques heures plus tard, il avait bien bien monté)

Rémi a aidé à (tripatouiller) étaler la pâte. Il s’est surtout pris de passion pour la passoire à farine que j’ai enfin ressortie d’un carton (flemme de monter sur un tabouret pour l’attraper… je me suis motivée aujourd’hui et c’est quand même bien pratique)

On n’a jamais aussi bien réussi les naans.
Dedans, du levain, de la levure et à la place de l’eau, le petit lait du fromage que j’avais fait le matin.
Ils ont gonflé comme jamais.

Superman 4 ce soir. C’est pas le meilleur… et en plus, il n’y avait même pas l’âne de Shrek… il va falloir qu’on se renseigne sur le 5 et le 6, voir si c’est regardable par les moyens. Plus de 20 ans entre le 4 et le 5, on ne va sans doute pas avoir le même côté gentillet…

Ce soir Rémi qui venait de s’endormir (avec juste le bas de pyjama, sans couche), a tellement tout lâché que maman a été couverte de pipi. Ça ne l’a pas réveillé pour autant, ni le fait qu’on le déshabille, ni qu’on le lave au gant, ni qu’on lui mettre une couche, ni qu’on l’habille… Je pense qu’il est cuit !

J-45

Le temps passe et on ne sait toujours pas à quelle sauce les élèves et collégiens vont être mangé…
La seule chose qu’il va falloir gérer, si reprise du collège, c’est de racheter des chaussures à Théodore 😀

Pain au levain bis aujourd’hui… jour où le boulanger nous livre du pain ! Le congel commence à être bien rempli !




Avec Théodore, nous avons fait un escape game en espagnol. Si ça en tente certain, c’est ici !
Oui oui, pour rappel, il n’y a que lui qui fait de l’espagnol… mais ça va, on s’en est bien sorti !

Ce soir, anniversaire en visio d’Elsa puis réunion en visio pour Christophe pendant qu’on regardait « Abominable » (c’était le programme d’Elsa pour son anniversaire) pour que les enfants ne fassent pas de bruit 😉