40 ans

1979-2019 🎂

Cette année, je vais avoir 40 ans. Beaucoup souhaitent savoir ce que j’ai prévu pour célébrer dignement cette arrivée chez les quadra !
Aucune grosse fête de prévu et aucun besoin/envie d’un gros cadeau… mais par contre, j’aimerai vraiment beaucoup 2 choses qui me correspondent totalement :

La première : 📖
Que tous ceux qui le souhaitent m’offrent un livre et un marque-page.
Un livre qui vous a ému, fait rire, réfléchir, grandir… Un livre vous ayant appartenu, un livre d’occasion, un vieux livre sentant le papier vieilli ou un livre neuf sentant l’encre fraîche, un ebook, un livre manuscrit…. Pas de contrainte de forme ou de fond (j’aime autant les BD que les manuels pratiques en passant par les albums jeunesse, les romans en tout genre, etc. Je fais juste un blocage sur les méthodes pour apprendre l’anglais :-D), si ce n’est que ce livre ait été choisi et représente quelque chose pour vous.

La deuxième :
Que tous ceux qui le peuvent/souhaitent m’apportent en main propre le cadeau, l’occasion de m’expliquer le choix de l’ouvrage et de partager un moment ensemble.
Et comme 40 ans, ce n’est pas qu’un jour, mais une année entière… vous avez du 16 décembre 2019 au 15 décembre 2020 pour m’apporter ce livre et qu’on puisse partager un moment ensemble.
Je sais que pour certains, la distance est trop importante pour que ce soit réalisable, mais pour les autres, si le coeur vous en dit, l’apporter en main propre serait vraiment super.

Autour de Noël je serais à Doubs, le reste du temps, il faudra venir dans la Loire pour me trouver !

Pour les plus joueurs… En cas de doublon, le gage sera de me préparer un repas… à partager ensemble bien sûr !

Lectures

Comme promis, quelques pépites de mes (nombreuses) lectures de l’année, avec en bonus, la trilogie que je viens de finir (je prends de l’avance pour l’an prochain ;-))

Au cours de cette année de lecture, j’ai beaucoup pleuré (de rire ou d’émotion), eu peur, été surprise voir carrément déconcertée…

(Si vous avez des titres à me proposer pour cette année, je suis preneuse !)

Voici une petite liste de mes préférés :


-« Ne me quitte pas » de Mary TORJUSSEN C’est un thriller bien dérangeant


-‘Ouvrir les yeux » Marc Gardner Roman léger avec en fond l’acceptation de l’homosexualité.


-« Meilleurs voeux de Gillepsie » de Monica Melnerney. Ça commence avec une lettre de bonne année différente de d’habitude. Celle qui l’envoie donne normalement des nouvelles de la famille, là, elle balance tout sur tout le monde… et ça provoque un sérieux bazar !


-Trilogie « Le Paris des merveilles » de Pierre Pevel


-« Orgueil et préjugés » de Jane Austen,
puis « Confession d’une fan de Jane Austen » et
« Tribulation d’une fan de jane Austen » de Laurie Viera Rigler


-« Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper » de Phaedra Patrick À la mort de sa femme Arthur découvre un bracelet avec des charms qu’il n’a jamais vu et qui appartenait à sa femme. Il part donc à la recherche des significations des breloques et découvre qui était sa femme…


-« Ainsi battent les coeurs amoureux » de Lily Haime.Super dur à lire, sur fond de secte, enfin de ce qu’a fait vivre une secte à un petit garçon devenu adulte maintenant.


-Les romans policiers culinaires de Michèle Barrière


-les romans délirants de Legardinier Découverte cette année et je les ai quasi tous lu. Et dire qu’au début le fait qu’il y ait un chat sur la couverture m’a bloqué et m’a empêché de les lire. Quel dommage ! Ils sont drôlissimes !


-« L’habit de fait pas le moineau » de Zoe Brisby, et en plus, sur demande, l’autrice envoie un chapitre bonus !


-« Le dernier facteur » de Virginie Paquier


Côté enfant/ado

-Trilogie « TRYLLE » de Amanda Hockin. Une jeune fille découvre qu’elle est en fait une princesse troll avec tout ce que ça implique comme changement de vie et travail sur ses pouvoirs, bataille avec les ennemis, etc.


-« Parles-tu chocolat » de Cas Lester. Absolument génial. Sur fond d’accueil de l’étranger avec qui la barrière de la langue est un vrai problème… mais qui se résout en utilisant les émôticones pour commencer. Belle histoire d’amitié, remplie de malentendus, d’aventures, d’épreuves, de rires (et de chocolat)


-Trilogie « Six of crows » Leigh Bardugo


-« 14-14 » Silène Edgar et Paul Beorn. Mon chouchou. Sur fond de début de guerre 14-18, un garçon de 2014 correspond avec un garçon de 1914. Vraiment top.


-Trilogie « L’héritière de Raeven » de Méropée Malo, une jeune fille qui découvre qu’elle est une sorcière.


-« Comme un poisson dans l’arbre » de Lynda Mullaly Hunt, avec comme thème central la dyslexie. Vraiment très bien fait.


-« Ma vie de Bacha Posh » de Nadia Hashimi. Dans la campagne Afghane, Obayda, la cadette de 3 filles va devenir un Bacha Posh, c’est à dire devenir un garçon (aller à l’école des garçons, avoir le droit de jouer dehors, de manger mieux que ses soeurs, d’être privilégié en fin de compte) dans l’espoir que ça porte bonheur à la famille et qu’ils aient enfin un vrai garçon.


-« Le jour où » Paul Beorn. Tous les adultes sont endormis et les enfants doivent se débrouiller seuls pour survivre.


-« Legend », « Prodigy » et « Champion » de Marie Lu. Roman dystopique


-« Nos étoiles contraires » John Green


-« L’effet Mathilda » de Ellie Irving. Absolument génial, délirant, un peu à la manière de Jonas Jonasson.Une jeune fille découvre que sa grand-mère en maison de retraite était astrophysicienne et a découvert une étoile, mais qu’elle s’est fait voler sa découverte par son supérieur qui va recevoir le prix Nobel. Les deux décident de faire le mur pour rejoindre Stockholm et faire éclater la vérité.


-« Fangirl » de Rainbow Rowell


-« Arrête de lire » de Claire Gratias et Sylvie Serprix. C’est un album pour enfant qui raconte l’histoire d’Horatio, un petit rat qui adore lire… ce qui exaspère ses parents qui lui disent « Arrête de lire « 

Majorité !

Le 8 juillet, nous avons fêté nos 18 ans de mariage.

Pour l’occasion, nous sommes allés au restaurant Le Petit Prince, où j’avais gagné un repas pour 2.
Le repas à 11 plats, il faut le vivre une fois. C’était bon, super bien présenté, un cadre magnifique et le concept de pré-dessert : j’adore !

Et en plus… un repas sans enfant, parrain et marraine de Rémi étaient venus les garder, et ça, c’était vraiment top !

Expo manga et concours de dessin

La bibliothèque du village organisait une expo Manga et un concours de dessin.

Soyons honnêtes, le Manga, ce n’est pas vraiment notre truc… MAIS il y avait un concours et à l’approche de la date limite, personne n’avait participé (et ça craignait un peu quand même) et… il y avait des bons d’achat à la librairie à gagner…
On s’est donc motivé et on a fait ce qu’on a pu, mais nous sommes quand même arrivés avec 5 dessins (vive les familles nombreuses pour donner l’impression qu’il y a beaucoup de participants).

Super héros qui s’entraîne à la piscine !

 

Bien sûr, il a fini par y avoir d’autres participants, bien plus doués que nous… MAIS, Félix a quand même fini premier de sa catégorie (ok, seul participant, mais quand même). Par contre, méga grosse déception, pas de bon d’achat pour lui, mais une pochette cadeau.
Le drame du jour de découvrir qu’il n’allait pas pouvoir aller choisir le livre qu’il voulait à la librairie. On a donc compris que c’était le cadeau de ses rêves (à bientôt 5 ans, ça peut paraître étonnant !).
Tous les participants étaient primés, on a donc ramené quelques cadeaux 🙂

Les 4 grands ont pu participer à l’atelier papercraft et ont ramené leurs créations à la maison !
Stars wars version minion reste le plus drôle !

 

Des nouvelles des abeilles

Cette année, nous avons un peu délaissé les abeilles et n’avons pas été au top niveau soin à leur apporter pour l’hiver. À croire que l’arrivée de Rémi nous a un peu occupés…
Résultat, on a perdu des ruches.
Nous avons donc démarré l’année avec 3 ruches (c’est bien, on voulait réduire le cheptel, par manque de temps et de nourriture, on avait d’ailleurs donné deux ruches l’an passé pour cette raison).
3 ruches, c’est bien quand on n’a pas trop de temps, mais c’était sans compter nos abeilles qui profitant de notre manque de suivi ont décidé d’essaimer.

Premier essaimage le 6 mai, qu’on a pu aller récupérer à deux (forcément, juste après qu’on ait fini de refaire le grillage pour éviter que les poules se sauvent, donc grillage bien tendu, branches coupées… quasi aucune prise… mais comme à deux on est plus fort, on a eu l’idée de les enfumer pour les faire aller sur une branche accessible en hauteur. Elles ne sont pas allées sur celle que je visais, mais c’était néanmoins parfait pour les récupérer.)
On a pu les mettre en boîte assez facilement finalement.

Deuxième essaimage pendant l’absence de Christophe, le 11 mai; alors que j’étais seule à la maison avec Rémi… trop facile !
Heureusement qu’il y a des personnes qu’on peut appeler à l’aide pour venir garder le loustic pendant qu’on part à la chasse aux abeilles !
Et comme c’est devenu ma spécialité, elles étaient une fois de plus, côté champ de blé…
Au final, une récupération assez facile et rapide.
Et le soir, c’est avec Clémence, fière comme un paon 😉 que je suis allée récupérer la ruchette pour la mettre en place chez nous.

14 février

Cette année, notre petit garçon aurait eu 14 ans.

Tellement de choses se sont passées quand j’ai eu 14 ans, que cet anniversaire a été difficile (enfin, il est difficile chaque année, mais cette année avait une saveur particulière).
Lorsque j’avais 14 ans, j’ai rencontré Christophe, prémices de notre vie actuelle.

Pierre aurait donc 14 ans et cette mise en parallèle est difficile. Une fois de plus on se rend compte de tout ce qu’il ne vivra pas, tout ce que nous ne vivrons pas avec lui.

Le 14, il a neigé : petit coucou de notre loulou pour nous aider a passer cette journée.

Pour fêter cet anniversaire, nous avons fait une photo de famille… enfin deux, difficile de rester sérieux, quelle que soit la difficulté de la journée.

Déguisements

Pour Noël, Félix a demandé un costume de chevalier (facile) et un de cheval (bien moins facile).

Je me suis donc trituré les méninges pour qu’il puisse avoir ce qu’il voulait sous le sapin. Il savait que c’était moi qui faisais le costume, il a fait les essayages, pas de tromperie là-dessus.

Le jour de Noël, chez mes parents, il ouvre le paquet et je le vois blêmir et venir vers moi pour me dire « y’a un problème, je vais avoir deux costumes de cheval ».
Non, non, t’inquiètes pas mon grand, c’est celui que je t’ai fait.
Bon, ok…

Deux jours plus tard « Mais comment il a fait le Père Noël pour m’apporter le costume que tu m’as fait ? Il est venu le prendre à la maison ? »

Le Père Noël, ce voleur…

Bref, j’ai découvert que Félix croyait au Père Noël 😉

En tout cas, Félix était ravi et le défi déguisement a une nouvelle fois été relevé 😉