Depuis août…

Depuis août :
-nous avons vécu la dernière rentrée en maternelle de Rémi, la dernière rentrée en primaire de Félix, la première rentrée au collège d’Agathe, la dernière rentrée au collège de Clémence et la dernière rentrée au lycée de Théodore…

-nous avons fait la connaissance de Sonic, notre hérisson (depuis le temps qu’on rêvait d’en avoir un dans le jardin !)



-Rémi a eu 5 ans et a dompté un dragon !



-Agathe a eu 11 ans (et un mot de sortie)

-nous avons pris des mesures radicales en matière d’aération… puis eu un nouveau toit !



-Clémence a eu un lapin…



-Christophe et moi avons une nouvelle chambre, idéale pour faire une photo de famille avant de la remplir !


-nous avons récolté nos premières olives

Oui, le casque est indispensable, un olivier peut être aussi violent qu’un saule… (les fans d’Harry Potter savent de quoi je parle !)

-Théodore a monté son alto chez le luthier


-Christophe est passé en Loire Atlantique… 😉

Don de plasma

« Viens donner ton plasma avec moi, ça fait pas mal, c’est sympa et puis ça nous permettra de passer du temps tous les deux, on pourra même se faire un repas en amoureux. »


Oui, c’est une poche de glace… Assez sympa d’ailleurs par cette chaleur !

Et qui est-ce qui s’est arrêtée en cours de don pour cause d’aiguille mal positionnée et de douleurs violentes lors du retour ?
J’ai pas très bien vendu mon truc sur le terrain (mais Christophe n’a pas eu mal lui et ça s’est très bien passé) et la collation est quand même loin du petit resto sympa et délicieux pour une soirée à deux !

On reviendra quand même !

Meilleures lectures 2021

Tradition oblige, en janvier je n’envoie pas mes voeux, je partage mes meilleures lectures de l’année écoulée. Encore de belles découvertes !

Toutes les histoires d’amour du monde (Baptiste Beaulieu)

La rue qui nous sépare!(Mon dernier livre de l’année)

Et si on pliait les étoiles (suite de “Et si on dépliait les étoiles”) (Erika Boyer)

Si la lune éclaire nos pas (Nadia Hashimi) (Toujours en Afghanistan, l’histoire d’une maman et ses enfants qui à la mort de son mari n’a pas d’autre choix que de partir pour tout simplement vivre. On suit tour à tour la maman et le fils, qui devient le seul revenu possible de la famille). C’est l’autrice qui a écrit le livre de littérature jeunesse « Ma vie de Bacha Posh)

La soeur disparue (Lucinda Riley) 7e tome de la série les 7 soeurs. L’autrice est morte alors qu’un 8e était prévu. Normalement, son fils à qui elle a tout raconté, doit prendre la suite pour qu’on sache enfin le dénouement !

Le syndrome du spaghetti (Marie Vareille)

La série “Elia, passeuse d’âme” (Marie Vareille)

Les livres de Ena L (à ne pas mettre entre toutes les mains, public majeur et averti !) J’ai une passion sans borne pour ses notes de bas de page, son humour débile et ses personnages déjantés !

Les secrets d’Hermione (Fan fiction écrite par Miss Teigne)

Et que ne durent que les moments doux (Virginie Grimaldi)

Tout le bleu du ciel (Mélissa Da Costa)Il m’a fallu quelques jours pour commencer un autre livre.

La “série” des Twisted Tale Disney. Je ne les ai pas tous lus encore, mais c’est sympa de lire ces histoires qu’on connaît avec un biais (et si Anna et Elsa ne se connaissaient pas ? Et si Mulan avait dû voyager dans le monde des morts ? Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ? etc.)

Maudit Cupidon (et les deux autres tomes) (Lauren Palphreyman) (Avec des dieux et déesses qui vivent autour de nous)

La mythologie grecque vue par deux ados (Tristan Pichard)

La fille du déménageur (Caroline Vermaille)

Chiffres romains

-maman, pourquoi tu as écris 12 XII 12?

-C’est pas X un un, c’est douze en chiffres romains, pour dire décembre, le douzième mois.

-ah, mais je savais pas que tu connaissais les chiffres romains (ta mère est inculte c’est bien connu), parce qu’avant c’était la Gaule et pas les Romains ici (et là, je me sens vieille, mais vieille…)

Anniversaire

Ça y est, j’ai l’âge de mon département !

Pour mon anniversaire, j’avais demandé un trianon, mais Christophe ne bossant plus à côté de Carrefour, c’était plus compliqué à trouver.
Heureusement, j’ai trouvé une recette sympa qu’on avait déjà testé pour l’anniversaire d’Agathe !

21 bougies, car trop compliqué d’en mettre plus
L’alliance de la photo classique et de la photo grimace 😀

WE en yourte

Le 18 avril 2020, nous devions partir en WE en amoureux… Forcément, ce jour là, nous n’avons pas pu y aller, nous étions en plein confinement.

il a fallu trouver une autre date où notre nounou était dispo (nos nounous en fait ! Merci Maryline et Stéphane).

Après une réunion de bureau de l’école de musique, un RV orthodontiste, nous avons pu partir pour un peu plus de 24h rien que tous les deux.


Fatigue maternelle

La fin de l’année scolaire avait été compliquée, les vacances épuisantes et non reposantes et la rentrée, ben c’est la rentrée…
Plusieurs mois que j’étais fatiguée du manque permanent de reconnaissance du travail effectué à la maison, de devoir chaque jour gérer les repas et d’avoir des enfants qui disent « j’aime pas » sans même goûter, de devoir faire des lessives en urgence, car « j’ai pas mes vêtements pour le sport » juste parce que personne ne s’est posé la question de gérer les lessives, d’avoir des ados enfermés dans leurs grottes qui ne viennent que pour les repas et ne participent plus à la vie de la famille, etc.

La gestion des enfants pas bien, des devoirs, des AR à droite à gauche, parce qu’il y a des choses qui ont été oubliées, des RV médicaux à prendre pour avant hier, les mercredis dehors toute la journée pour la musique, etc.
En clair, un gros gros ras-le-bol et une fatigue énorme.

Un dimanche soir, le coup de grâce, en allant dans la chambre des petits, j’ai découvert les vêtements propres et pliés, sous un pied de lit.
Ce soir là, j’ai décidé de faire la grève totale. Plus de lessives, plus de ménage, plus de repas.
Un peu dur pour Félix le lundi midi quand il a dû préparer le repas pour Rémi et lui en rentrant de l’école…
Bizarrement, mon travail invisible a fini par se voir puisque plus rien n’était fait, mais j’avais bien prévu de ne rien faire tant que je n’aurai pas eu d’excuses de la part des enfants et une vraie prise de conscience que je n’étais pas leur esclave.

Le mercredi soir, après 7h à Charlieu, retour à la maison pour enfin me poser et là, Christophe m’attendait sur le perron avec une valise à la main.
Il m’avait réservé une chambre d’hôte avec le repas du soir pour que je puisse me reposer.
J’ai donc passé quelques heures seule, j’ai pu finir mon livre et prendre le repas avec des adultes sans avoir d’enfants pour nous interrompre.
C’était reposant !

Et en plus, l’établissement est rempli de livres 😀
J’ai même trouvé « Le rouge et le noir », le livre qui a pourri les vacances de Théodore (et que je ne suis jamais arrivée à finir).

Depuis, il y a un léger mieux. Ce n’est pas encore parfait, mais le risque de grève totale est là, si les choses ne s’améliorent pas, et maintenant, ils savent que je suis capable de le faire !