Et c’est reparti pour un tour

Changement de programme, encore…
Je ne sais pas comment les instits et les profs font pour ne pas craquer, parce que vraiment, c’est insupportable (déjà les changements, mais surtout d’apprendre les infos en même temps que tout le monde sans pouvoir anticiper les trucs).

Aux dernières nouvelles, Agathe et Félix vont retourner à l’école tous les jours à partir de lundi.
Théodore y va lundi, mais sur la base du volontariat et pas plus de 15… Et à partir de mardi, Théodore et Clémence, sans distanciation entre les élèves (donc en classe complète) et de manière obligatoire (mais qu’est-ce qu’il se passe dans la nuit du lundi au mardi ?)

Bref, on respire, on essaie de ne pas craquer et ça va aller !


Dans les dernières nouvelles, les poussins ont rejoint les autres poussins, histoire de protéger les salades (j’ai bien essayé de faire diversion avec des cerises, mais ce n’était pas hyper efficace)



(on adore voir les petits sous les ailes de maman poule !)


Aujourd’hui, on a donné une de nos poules. Elle boite énormément et on voulait l’isoler pour qu’elle se repose. Une maman de l’école voulait une poule, on lui a donc proposé pour qu’elle ait une convalescence tranquille.
Basquaise a donc un nouveau foyer (on n’est pas responsable du nom, même si on aurait pu l’appeler comme ça !)
J’espère que ce temps de repos lui fera du bien.

Rémi est passé sous la tondeuse. C’est un nouveau petit garçon que nous avons, au point que le lendemain de la coupe quand je suis arrivée chez nounou, je me suis demandé qui était ce nouvel enfant qu’elle avait maintenant… ah non, c’est le mien… 1/2h après, devant le collège, Théodore en sortant s’est demandé qui était cet enfant que je tenais par la main…

Clémence a passé son examen de Formation Musicale et pendant ce temps, on a profité du parc et admiré Rémi, roi de l’escalade !

Et pour finir, une petite réplique de Félix, qui a de grands fans par ici (il me fatigue, mais il me fatigue… mais il me fait rire aussi !)

-Félix, je te l’ai déjà dit, mais que tu nous balances les répliques des BD que tu as lu, ça me gave… Alors, c’est bien, tu travailles ta mémorisation, mais là, je n’en peux plus.
-Mais c’est pas de ma faute, je suis obligé de cracher tous ces mots parce que je n’ai plus de place dans ma tête.

Quelques nouvelles

Mercredi, c’était sortie ! Cette fois ci avec Félix.
Nous avions RV à la médiathèque pour récupérer une partie de notre commande (on en a encore plus d’une quinzaine en attente) et en avons profité pour faire quelques course (compresses à la pharmacie, gros scotch, mouchoirs en papier et passage au magasin du lycée agricole pour refaire le plein !)
Le retour à la maison a fait des heureux !



Agathe et Félix vont retourner à l’école à partir de la semaine prochaine. On s’est posé beaucoup de questions, surtout qu’on ne savait toujours pas exactement comment ça allait se passer quand il fallait répondre…
Bref, Félix va retourner à l’école les lundis et mardis et Agathe les jeudis et vendredis.
Ils sont ravis !
Félix qui nous fait tourner en bourrique depuis plusieurs mois en écrivant comme un pied. Et là, après avoir appris qu’il retournait à l’école, il s’est mis a écrire super bien « Ben oui, parce que la prochaine fois que je vais écrire, ce sera avec maîtresse. Elle va être stupéfié comme j’écris bien ». Oui ben là, maman est stupéfiée de voir à quel point tu t’es fichue d’elle depuis 3 mois !



Pour les collégiens, on reste à la maison. J’ai pu avoir la CPE en charge des 6e au téléphone et on a pu discuter de tout ça. Clémence restera donc à la maison. Partir à 7h30 et revenir à 18h, alors qu’elle peut faire la même chose à la maison, ça ne l’a pas emballé…
Et Théodore n’y retournera pas. Potentiellement, certains 3e en difficulté pourraient revenir mais comme m’a dit la CPE « Théodore vu son niveau ne reviendra pas ». OK, au moins, c’est clair !

On est encore en attente de nouvelles de l’école de musique. Si le feu vert est donné, Agathe et Félix reprendront les cours de flûte, Clémence, les cours de solfège (elle passe son examen le mois prochain).
Théodore qui passe son examen d’alto le mois prochain, va continuer les cours en visio.

Les choses se décantent peu à peu.
Et maintenant qu’on a découvert les cours de français cachés… ça devrait bien se passer !

Pour finir, petit clin d’oeil, Agathe a décidé de déguiser Rémi en Corona Virus…

Sortie, jardin, magie

Nous avons fait le choix d’aller à Charlieu mercredi pour rendre les livres à la médiathèque, passer à la pharmacie, faire le marché, le magasin bio et le magasin de vrac et faire le plein (39 € le plein ! J’ai cru qu’il y avait un problème tellement le montant était bas !).
Grosse déception pour le marché. Quasi pas d’exposants, ambiance bizarre, gel hydroalcoolique à l’entrée (mais quel est l’intérêt puisqu’on ne touche à rien ?). Bref, pas sûr d’y retourner. En plus pour avoir discuté avec les bouchers qui viennent à Coutouvre, les places du marché de Charlieu sont tournantes, en clair, tu ne sais pas qui sera là quand tu vas au marché. Aucun intérêt donc et déception !

Ce jour-là j’étais avec Agathe. En 1h 30 on a utilisé 3 masques chacune, en en retirant un et en en remettant un nouveau à chaque fois qu’on arrivait à la voiture et qu’on ressortait, histoire de respirer un peu entre-deux.


On a eu notre dose de sortie et de gens croisés ! Retour dans notre grotte loin des gens (enfin presque, parce qu’on a vu des copains jeudi pour un goûter dans l’herbe et vendredi plein de gens pour s’occuper de la personne renversée par une voiture en face de chez nous (Que tout le monde se rassure, elle va bien, et moi j’ai juste fait du nettoyage pour que la personne se sente mieux avec des mains propres))

Côté voiture, ça semble définitif, il faudra racheter une batterie pour la Logan.

Nous continuons nos plantations. Théodore s’est fait un jardinet à côté de sa cabane !

Et la mâche est en graines.

J’ai testé samedi le drive des serres de Commières. Bien sympa de ne pas avoir à aller dans le magasin. De toute façon, on ne pouvait pas, gants obligatoires et… on n’en a pas (enfin si, ceux pour faire le savon). En plus, mettre des gants, alors que partout c’est répété qu’il vaut mieux ne pas en mettre et se laver les mains…

Rémi devient super doué pour faire pipi dehors. On voit qu’il y a Félix devant lui. Il fertilise donc nos plantations ! Reste à ce qu’il comprenne qu’arracher n’importe quelle feuille pour s’essuyer peut s’avérer très douloureux…

Nous devrions avoir un arrivage de poussins dans une 10 aine de jour ET deux de nos poules semblent décidés à couver… à suivre…

Agathe s’est remise au solfège et nous avons fait le travail de cette semaine.

Théodore donne des cours de vol en balais à Rémi

Rémi a fait plein de nuits complètes, mais pas la dernière (ce matin on a mal partout d’avoir dormi n’importe comment avec un loulou nous donnant des coups toute la nuit)

Nous avons un questionnaire pour savoir si nous remettons Agathe et Félix à l’école.
Franchement, prendre une décision dans ces conditions, c’est un peu compliqué « A l’heure actuelle (samedi 23 mai), nous n’avons malheureusement encore aucune information de la part de l’Education Nationale. Nous ne savons pas si des élèves seront encore prioritaires, si les limites du nombre d’élèves par classe seront maintenues et si le protocole (en pièce jointe) sera toujours d’actualité. Il nous est donc difficile, mais néanmoins indispensable de commencer à nous organiser. « 
En clair, dites oui ou non, mais vous ne savez pas à quoi… Trop simple !

Nous avons enfin des infos pour les examens de solfège et d’instrument… reste à choisir ce que font les concernés.

À part ça, tout le monde va bien ici. Les liseuses sont de nouveau pleines de livres, certains se sont mis/remis au vélo et on a pu profiter TOUS d’un temps de pause pour ce grand WE de l’Ascension.

J3

Nouvel arrivant chez nous. On l’avait réservé en mars, mais entre le confinement et les risques de grippe aviaire, nous avions repoussé la récupération.

Le voici donc à la maison… et pour l’instant, il a très peur des moutons… la preuve en image

Autrement, mercredi, jour des enfants, ça a été peinture et coloriage !

J-2

Théodore travaille en français sur les moutons de Panurges… alors on l’encourage comme on peut !


Rémi a l’habitude des pailles en bambou ou des droites en métal. Ce midi, je lui ai donné celle-là

« Est cassée, maman ».
5 mn après, Théodore la voyait et venait me demander « c’est normal qu’il y ait une paille tordue ? »
Oui oui, elle a été fabriquée comme ça exprès !

Récupération de la ruche et de l’essaim ce soir. Pouvoir y aller sans avoir d’autorisation à remplir, c’est trop facile 😀 Enfin presque… puisque la voiture n’a pas démarré… ni en partant de chez nous ni en partant d’Amplepuis. Gloups ! C’est ça d’avoir bien respecté le confinement.

Discussion avec la maîtresse de Félix aujourd’hui, par courriel puis par téléphone.
Travail sur le son « gn ». Systématiquement, Félix l’écrit NG. Et ça l’énerve que ce soit faux ! J’ai donc contacté sa maîtresse pour voir si elle avait un truc à me donner pour que ce soit assimilé. On s’est rendu compte que quand on prononce « gn » on entend bien le « n » en premier… donc GN, ce n’était pas logique…
Le truc qu’elle a proposé, c’est de dire à Félix que le son « gn » s’écrivait avec les lettres dans l’ordre alphabétique (il y avait d’autres propositions, mais j’ai essayé celle-là ce soir).
Incroyable, il m’a épelé une dizaine de mots avec les lettres dans le bon sens (alors que ça fait deux jours qu’on est dessus et que ça coince…).
Problème résolu super vite par maîtresse Céline 😀

J-34

Aujourd’hui, nous devrions être en Bourgogne, dans une yourte, pour 24h rien que tous les deux.
À la place, ce soir c’est soirée pizza et pirate des Caraïbes 4. C’est bien aussi, mais on aurait vraiment apprécié ce temps à deux.

Mini défi du jour : faire un château de livres.
Agathe a relevé le défi


Opération débroussaillage du terrain. On aurait bien lâché les moutons, mais après, ils n’auraient pas tenu le pré (déjà qu’à la prochaine pluie on ne les verra plus…).

Depuis quelque temps, je tente de réparer la couverture faite il y a bien longtemps avec mamy Betty. Il y a pas mal de boulot… mais d’ici la fin du confinement, ce sera fini !


J-33

Aujourd’hui, vendredi, jour de marché.
Armée de mon autorisation de sortie, je suis partie pour récupérer mes commandes (marché 2.0, je passe mes commandes la veille par SMS et je vais les récupérer) chez le boucher et le primeur, en passant par la boulangerie où j’ai encore 4 semaines de pain de prévues (livraison au portail les mercredis, ça c’est du service).
10mn de marche pour arriver sur la place de l’église… Et en tout, j’ai mis 1h30. 1h30 à faire la queue, pour aller chez le boucher, puis refaire la queue pour le primeur Faut vraiment que je prenne mon bouquin la semaine prochaine!
Il va bien me falloir une semaine pour me remettre d’avoir vu autant de monde, preuve que je me fais très très bien au fait de ne plus voir personne !
Petite mignonnerie de jour, une nid d’hirondelle sur le trajet.

Ce midi, Rémi nous a préparé le repas. Un petit pique-nique bien organisé.

Surprise au jardin ce soir.
Cet automne, j’ai coupé le forsythia. Comme les branches étaient bien droites, je les ai gardées pour faire une délimitation autour des plantations (version plessage mais avec du bois mort).
Début du printemps, j’ai donc tressé une haie.
Et cette après-midi, découverte que ma haie est en train de fleurir… Il faut croire que tout n’était pas mort !

Ce soir, c’est les vacances ! Nous allons profiter de ce temps un peu plus calme.
Nous avons donc décidé de partir dans un petit gîte que nous connaissons bien, dans un village à la campagne, avec un cadre magnifique…
Bienvenue chez nous !

J-30 bientôt les vacances

On sent la fatigue poindre et les vacances sont attendues.
Ce sera pour vendredi soir.
15 jours sans travail scolaire autre que celui donné d’habitude pour les vacances, ça va nous faire du bien !

Aujourd’hui, Agathe a fini son album perso rien qu’à elle de Ponti… jusqu’à demain ou une nouvelle page va arriver.
On a colorié d’autres tableaux (Chagall et Degas).

La nuit dernière, j’ai de nouveau éclaté de rire (intérieurement pour ne pas réveiller mes cododoteurs) en cherchant encore une fois la définition d’un mot inconnu…
Mot que j’avais déjà cherché il y a un an…
La phrase c’était « il a pris son phaéton pour emmener le docteur Buttura avec lui » Forcément tu te doutes que c’est une sorte de voiture, mais comme je suis curieuse, je veux en savoir plus. Donc je clique sur le mot (magie de la liseuse)… et là…
Définition « Paille-en-cul
nom masculin invariable en nombre
(zoologie) Oiseau de mer, palmipède à longue queue »

Bon, ça m’a tellement fait rire la dernière fois que j’ai retrouvé.
Et que non, les bourgeois de la Belle-époque ne se baladaient pas à dos de paille-en-cul 😂
C’est une hippomobile, à caisse ouverte à 4 roues.
Vous pouvez tenter l’expérience et chercher dans google, on tombe sur les oiseaux en premier.

Autrement, les abeilles vont bien, pour preuve ici,
comme d’habitude, sous la serre, les plantes n’en font qu’à leur tête… dans les godets, des semis de tomates. Au sol, des plants de je ne sais quoi. Courges ? Courgettes ? Melon ?
Mystère et boule de gomme, on verra à l’arrivée.

et Rémi a passé du temps avec les moutons… mais c’est pas toujours gagné pour les caresser… la preuve ici (en vrai, c’est Polynectar qui est archi froussard et motive Lambert à partir… Lambert qui n’accepte que Rémi, il faut croire qu’il n’a toujours pas digéré sa séance de coiffure…), en vrai c’est une bonne pâte quand même avec lui… tant qu’il ne lui met pas les doigts dans les oreilles et les narines…


J-24, jour des courses !

Aujourd’hui, virée en voiture. La dernière fois pour moi, c’était le mercredi avant le confinement pour emmener Agathe à la musique… Pour l’anecdote, j’avais pris 1 kg de farine complète au magasin bio, la vendeuse m’avait signalé qu’elle l’avait en 5 kg et je lui avais répondu que ce serait pour la semaine suivante… Ah ah ah !
Donc, virée en voiture pour aller à la pharmacie et faire quelques courses.
Alors déjà, j’ai voulu acheter du paracétamol, parce qu’on a souvent mal à la tête (enfants et parents) et qu’on arrive en fin de stock… Sauf que maintenant c’est 1 boîte par personne… j’ai argumenté qu’on était 7 à la maison et qu’une boîte de 1g et 1 boîte de 500 c’était pas déconnant comme demande… Finalement, en passant ma carte vitale et vérification de la compo familiale j’ai pu avoir mes 2 boîtes… Wouhou ! Va quand même falloir les économiser !
Passage ensuite au magasin bio, le fameux pour acheter de la farine… De la farine ?
Alors déjà, l’entrée est bloquée par des palettes, il faut passer sa commande à quelqu’un qui va la chercher. Ok.
Mais la farine, cette denrée rare, c’est pas plus d’1kg… Euh, comment dire… 1 kg pour 7, en faisant ses courses toutes les 3 semaines et en faisant son pain ? C’est un peu court…
J’ai quand même pris mon kilo de farine en ayant l’impression d’être allée voir mon dealer…


Passage ensuite en grande surface… et là, pas de farine… nulle part… juste de la farine de pois chiche. Sérieusement ? Les gens la sniffent ou quoi ? Ou alors tout le monde a décidé de passer son CAP boulangerie/pâtisserie par correspondance ?

On a trouvé une solution. Ouverture des promocash au public. J’ai appelé, ils m’ont dit qu’ils n’avaient que des sacs de 25 kilo. Alors, comment vous dire que ça ne me panique pas du tout ce volume ? C’est à peine plus que ce qu’on achète à chaque fois qu’on achète de la farine… On va donc aller se fournir là-bas.

En attendant, j’ai pu acheter des chamallows, pour la Veillée Pascale culinaire, et les ingrédients pour notre bavarois de Pâques (qu’on fera en visio avec Marion, le bavarois, pas Pâques… ah si, Pâques aussi en fait !)

Pour se remettre de tout ça (bon en vrai, c’était programmé parce qu’il faisait beau), c’était barbecue ce midi. On ne se laisse pas abattre !

Rémi est devenu une star internationale ! C’est sur cette vidéo, à la fin.

Confinement J2

Toujours un peu le bazar au niveau organisation.
On n’arrive pas à accéder aux fichiers audio d’anglais pour Clémence, pas à un fichier du CNED avec l’histoire que Félix veut lire, et les serveurs plantent, mais ça va le faire.
Théodore dépote au niveau des devoirs à rendre. D’après lui il est en retard. À mon avis il est bien plus en avance que les autres élèves.
L’école était ouverte ce matin pour qu’on puisse aller chercher les cahiers et livres de nos enfants. Une école vide, c’est vraiment étrange.

Pas de sport aujourd’hui si ce n’est la balade, avec nos autorisations de sortie dans la poche… comme si on avait un risque d’être contrôlé sur ce petit chemin…
L’occasion de monter une chorale champêtre… Tout le monde n’y arrive pas… Et Rémi tente de faire de la musique avec un pissenlit… pas hyper concluant.




Aujourd’hui, deux faits marquants.
Le premier, la confection de masques de protection pour une copine infirmière… en espérant que la poste continue de fonctionner, autrement elle les recevra à la fin du confinement…
Si on m’avait dit un jour que j’en ferai… Bon, normalement, avec la mise en production d’un nouveau modèle par une entreprise de Charlieu, la pénurie devrait se calmer… On espère !



L’autre, nettement moins drôle, Rémi qui s’est ouvert la lèvre inférieure. On a hésité à aller aux urgences, impossible de les joindre (forcément), du coup, photo à ladite copine infirmière qui nous a dit de ne pas nous poser de question et d’y aller.
Au final, la blessure n’était peut-être pas traversante (c’est ce que j’ai cru au début), mais elle a quand même mérité un point.
Et pour notre grand courageux, l’hôpital lui a offert un cadeau qui va être bien utile dans les jours à venir.

Ce qu’il faut quand même dire, c’est que depuis samedi je dis aux enfants qu’il va falloir faire attention à ne pas se blesser, car les soignants ont vraiment autre chose à faire en ce moment… Forcément, il faut qu’on y aille peu de temps après, et juste parce que Rémi s’est pris les pieds dans je ne sais quoi et est tombé sur l’angle d’un tabouret…

Demain sera plus cool… enfin on espère !