Confinement J11

Mise en faisselle du fromage blanc ce soir. Sincèrement, il est bizarre. On verra demain, mais il est fort possible qu’il finisse aux poules lui-aussi. Je pense que j’ai un vrai problème avec la présure.
Il faudra changer de marque/de forme quand ce sera de nouveau possible. En revoyant des photos de la préparation des fromages blancs il y a 10 ans, j’ai vu que j’utilisais de la présure en poudre. À retenter !
En attendant, on mangera des yaourts (ça, aucun souci pour les réussir).

Comme la poste est aléatoire en ce moment, j’ai décidé de proposer mon petit stock de masques qu’il reste au boulanger qui fait sa tournée deux fois par semaine.
Message sur le répondeur. La boulangère me rappelle pour me dire qu’elle est intéressée et veut savoir ce que je veux en échange (sérieusement ?).
2h après, son mari me rappelle « j’ai des nappes en polyester qui passent à 80, c’est de l’alimentaire pour faire lever le pain, ça vous intéresse pour refaire des masques ? » Oui, forcément !
L’échange se fera donc demain en laissant un sac accroché au portail pour quand ils feront la tournée pour éviter tout contact.
1/2h après, re-appel « bonjour, c’est Mme Unetelle, les boulangers m’ont dit que vous aviez des masques en tissu, je suis aide-soignante ». Et deux masques supplémentaires de distribués (« oui c’est gratuit, non je ne les vends pas, oui sérieusement »).
Le primeur en récupérera deux demain ou samedi en faisant sa tournée.
Reste plus qu’à en refaire… et comme j’étais en manque d’élastique, j’ai appelé à l’aide une ancienne prof de couture qui m’en fera passer en les déposant dans la boite aux lettres.
Les choses s’organisent… même si j’aimerais bien ne plus avoir à en coudre.
Je sais que les masques des tissages de Charlieu sont en vente dans certains commerces du coin. Ils sont lavables 10 fois.
Au rythme ou ça va, je vais refaire la version simplifiée qui va vite à faire.

Pas de couture aujourd’hui, pas de jardinage non plus (il y a du laisser aller…) mais on a fait de la lessive à la cendre avec Agathe.

Ça permettra de laver le linge foncé et d’économiser ma lessive, puisque étant donné les pénuries dans certains rayons des supermarchés, je ne suis pas sure de la retrouver.
Oui, ça fait un peu abuser de ne vouloir qu’une marque de lessive (en vrai, 2 ou 3), mais j’ai un vrai problème avec les odeurs de la plupart des lessives. Elles me donnent un mal de tête incroyable.
J’ai même réussi à attraper une migraine d’anthologie en pendant mon linge, alors que la voisine avait déjà pendu le sien et que le vent m’apportait l’odeur en pleine face…
Bref, on a de la cendre, on a du temps (en vrai, ça prend vraiment pas longtemps, il y a juste 36h de repos) alors autant s’en servir !

Aujourd’hui c’était Théodore qui gérait le parcours sportif. Ils y ont passé 2h, autant dire, que ça valait le coup. Courses, obstacles et chifoumi !


Nous avons découvert la page facebook du prof de CHAC (il est aussi prof de maths) de Théodore. Un grand moment de rigolade. Si j’avais su qu’on pouvait autant rire en regardant des exercices de maths… En tout cas le calcul du nombre de feuilles de PQ pour tenir jusqu’aux fêtes de la soierie de Charlieu, ça vaut le coup !

Nouvelle organisation pour les scolaires. Une feuille sur laquelle j’ai inscrit tout ce qu’ils doivent faire pour l’école. Quel bonheur de pouvoir rayer au fur et à mesure !
Par contre… « À l’école, Agathe elle est moins pénible ! »

Clémence a testé la visio avec sa prof d’Histoire/Géo. Pas hyper concluant… Ça ramait beaucoup et ça a fini par couper.


Avec Agathe nous avons fait les cours de formation musical. Moi qui n’ai jamais fait de solfège, j’ai bien galéré. Heureusement que la prof avait mis les corrigés pour la lecture de notes.

Christophe a vu qu’une personne avait été verbalisée pour avoir emmené en promenade ses deux moutons… Tant pis, Polynectar et Lambert resteront dans leur pré 😀
En vrai, on avait juste dit en rigolant qu’on devrait faire ça, après avoir vu qu’une personne s’était faite verbaliser pour avoir promené son lapin… Restent les poules… mais comme elles sont en confinement grippe aviaire, c’est pas vraiment l’idée du siècle !
On va garder notre promenade de temps en temps sur le chemin (quand vraiment on sent tout le monde au bout du bout) et le reste du temps, nous avons bien assez de place chez nous



1 réflexion sur « Confinement J11 »

  1. Coucou, je vois que vous êtes très bien organisés, bravo !!!
    Peux-tu me dire, Myriam, quels sont les tissus qu’il faut pour faire des masques ?
    Merci et courage !!!
    J’ai un tout petit balcon, mais ce qui me manque, ce sont mes petits-enfants !!!
    Recevez tous de gros bisous sans virus
    Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.