11 ans

Notre premier fiston aurait eu 11 ans cette année.

Première année où la sérénité est au rendez-vous (sérénité ne veut pas dire pincement au coeur et quelques larmes).
Après le 10e anniversaire qui avait été bien costaud à passer, celui-là a été au final plus doux.

Même la distance a été supportable, alors qu’au début elle ne l’était pas. Notre plantation de l’arbre de Pierre ici, y est sûrement pour beaucoup.
L’équilibre semble avoir été trouvé, tout du moins jusqu’au prochain questionnement d’un membre de la famille.

À propos de Pierre et de la mort, les enfants sont toujours aussi à l’aise pour en parler… un peu trop parfois, ce qui amène à quelques moments de flottement parfois !

Le dernier en date, c’est Théodore qui dispute sa soeur qui passe derrière une voiture (à l’arrêt) en lui disant que c’est dangereux, que si la voiture démarre elle peut être blessée ou mourir et qu’elle n’a pas le droit de mourir parce que maman a dit qu’il n’y avait pas de place pour elle au cimetière…
J’ai dû expliquer à la personne qui les regardait un peu bizarrement quand même, que je leur avais dit qu’ils mourraient adultes et seraient enterrés avec leur femme ou leur mari et non avec Pierre, puisqu’il n’y avait que 3 places, donc plus qu’une place pour leur papa et moi (techniquement, en vrai, on pourrait rajouter quelqu’un ou passer par l’incinération, mais si on pouvait éviter d’enterrer un autre de nos enfants, ce serait aussi bien)…

dsc08147_tampon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *