Visite au rucher

Lors de notre dernière visite, nous avions réuni deux ruches. Une ruche avec beaucoup de réserves, mais qui semblait ne plus avoir de reine (et la reine étant la maman, sans maman plus de bébés filles (les ouvrières peuvent faire des bébés mâles, des bourdons… une ruche bourdonneuse étant vouée à mourir) et donc plus d’ouvrières, plus rien… la ruche se meurt et ne peut pas repartir sans un coup de pouce) et une ruchette, avec une reine, mais très peu de réserves (sans réserves, difficile de passer l’hiver).
Les deux ont donc été réunies.
Pour ce faire, nous avons retiré le toit de la grosse ruche, posé du journal dessus puis posé la ruchette sur le journal… La ruchette étant plus petite que la ruche (d’où sont nom), il a fallu bidouiller…
Le journal a pour but de séparer les deux colonies et de permettre qu’elles s’habituent l’une à l’autre le temps de trouer le journal et de se réunir.
Ça, c’est la théorie, dans la pratique, il y a toujours un risque que ça se passe mal…

dsc07209_tampon

Le mauvais temps ayant été un peu trop présent les week-end depuis la tentative de réunification, nous n’avions pas pu aller vérifier que tout se passait bien (enfin juste comme ça, en passant, histoire de voir qu’il y avait toujours des abeilles qui travaillaient et pas trop de cadavres aux abords (elles auraient pu s’entretuer… et qu’on perde deux colonies).
dsc07203_tampon  dsc07208_tampon
Profitant du beau temps (on devient un peu accro à la météo dans ces cas-là… comme de vrais éleveurs !), nous sommes ENFIN allés au rucher… en espérant que tout s’était bien passé…

Et tout s’était bien passé. Le papier a été troué, les deux colonies sont réunies.
Vérification des cires de la ruchette (que nous avons enlevée pour remettre le toit de la ruche) pour être surs que la reine ne se cachait pas dans un recoin… un coup d’œil aux cadres de la ruche pour voir qu’il y avait bien de la ponte récente… Et vogue la galère.

dsc07214_tampon

dsc07215_tampon dsc07217_tampon dsc07218_tampon

Après la pesée et la mise en place des bandelettes de médicaments (pour lutter contre le varroa), nous avons pu continuer la visite (visite rapide puisqu’il s’agissait juste de mettre les médicaments).

Et… j’ai eu ma première piqûre lors d’une visite… Voilà, ça, c’est fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *