Virée à Villefranche et alentours !

Le rallye charbonnière devant nous pourrir notre tranquillité sonore, nous avons fui notre maison pour partir à la ville.

Dans la voiture, Clémence nous a reparlé de sa future sortie scolaire (au planétarium de St Étienne) et du repas qui suivra au Quick. On a ainsi appris que la maîtresse pour expliquer ce qu’était un cheeseburger leur a dit que ça ressemblait à un macaron 🙂 (oui, tous les enfants de sa classe connaissent les macarons, la maîtresse en avait apporté lors d’une fête)

Nous avons une nouvelle fois profité de nos cartes familles nombreuses pour aller manger au Buffalo Grill sans payer les repas enfant 🙂 puis direction les magasins de vêtements (quelle bonne surprise les soldes de printemps !), puis de chaussures.

Trouver des sandales pour Clémence a été un peu difficile. Il y en a de super mignonnes au rayon fille… mais impossible de courir ou de sauter avec. À croire que les filles sont condamnées à être des petites filles modèles qui restent sagement assises en attendant que la journée se passe.
Du coup, nous avons fini par acheter des sandales de garçons, avec lesquelles elle peut sauter et courir… On avait déjà fini au rayon garçon lorsque nous lui avions acheté des chaussures fermées. À croire que ceux qui font des chaussures n’imaginent pas que les filles puissent avoir envie de faire du vélo, jouer au foot ou tout simplement courir et sauter…

Passage ensuite pour le goûter chez Émeline (une copine sage-femme que j’ai rencontrée lors de l’hospitalisation avant la naissance d’Agathe) pour retrouver ses enfants et manger des crêpes !

Nous avons profité d’une accalmie dans une journée bien pluvieuse et venteuse, nous sommes allés à l’Oasis pour voir les animaux et profiter des jeux.
(L’oasis, c’est un peu comme Emmaüs, avec des animaux en plus !)

Quand nous sommes arrivés (tard), le bric-à-brac était fermé et il n’y avait quasi personne…
Petite déception en voyant la bergerie fermée, mais… tant pis, nous nous sommes dirigés vers le cochon…
Petit cochon de 2 mois 😉 qui avait dans sa gamelle des fraises (d’où l’expression donner de la confiture aux cochons ?). Quand nous sommes repartis, les fraises étaient recouvertes de pain… Heureusement, il en restait une pour prouver qu’on n’avait pas eu la berlue !

dsc01327_reduite_tampon

Pendant que nous regardions Li da, un monsieur est venu et nous a proposé de nous ouvrir la bergerie. Nous avons pu voir les biquettes et deux petits cabris de deux semaines. Nous sommes tombés sous leur charme et avons adoré les voir sauter et gambader sur le sol glissant… et voir en vrai l’épisode de Bambi sur la glace. Très très drôle !
De tous les animaux que nous avons vu, les chevreaux restent les préférés des enfants. il faut dire qu’ils étaient vraiment mignons et très très doux.

Direction ensuite les poules et les coqs avec qui Agathe a essayé de faire un concours du plus beau « cri ». Elle a encore des progrès à faire !

dsc01319_reduite_tampon

Nous avons appris que le lama avait été volé. Qui peut avoir l’idée farfelue de voler un lama ? Et surtout… comment est-ce qu’on peut arriver à le voler en toute discrétion, parce qu’il y a quand même des habitations autour… Et qu’un lama, ça prend de la place !

Agathe a découvert la balançoire et a adoré ! Malgré le froid…

dsc01311_reduite_tampon

dsc01313_reduite_tampon

Clémence s’est pris un coup de balançoire… Forcément, son frère lui a demandé de le pousser (alors qu’il se balançait déjà…), elle est allée derrière et… vlan !

Agathe s’est endormie dans la voiture, à peine réveillée pendant que nous étions chez le parrain de Théodore (Clémence est allée la réveiller pour lui dire que nous allions partir…) et réveil définitif ce matin à… 8h30. Grosse grosse fatigue !
Et cet après-midi, elle fait la sieste… à croire qu’on l’a vraiment fatiguée hier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.