Ô rage, Orage…

Nous nous sommes pris un orage hyper violent le 12 août.

D’abord, de l’eau à commencé à rentrer sous la porte… une serpillière, encore une serpillière, puis une pile de serpillières…
Puis plus d’électricité. Pas de soucis, on cherche les bougies et on allume un peu partout pour continuer à vérifier l’eau rentrant sous la porte… puis… de l’eau qui coule dans l’escalier (pas du goutte à goutte, comme un robinet ouvert, doucement, mais quand même).
Direction le grenier (dans le noir), avec des bassines (on est bien d’accord, c’est Théodore qui est monté… moi je n’en étais pas capable et Christophe était au boulot) et avec comme mission de trouver la fuite et de mettre une bassine dessous.
Sauf que… « maman y’a pas de fuite, ça coule de partout » et en parallèle Clémence en train de dire « ça coule dans la chambre sur le lit de Rémi ».
Donc serpillières dans le grenier, sur le lit, par terre dans la chambre, dans l’escalier… Et toujours pas de fuite identifiée.
En fait, le vent faisait remonter la pluie et la faisait passer sous les tuiles, donc effectivement, ça coulait de partout sur le pan sud.
Le côté eau qui coule dans la maison, quand on s’éclaire à la lumière du portable ou des bougies, ça a vraiment un côté flippant et surtout, on ne peux rien faire pour arrêter le truc.

Pour nous ça a duré une éternité, dans la vraie vie, ça a duré 30 minutes… 30 minutes vraiment longues…

Chez les voisins il y a eu des tuiles arrachées, des arbres déracinés. On s’en est plutôt bien tiré.

À chaque fois que j’ouvre mes placards, je me dis qu’on a quand même énormément de serpillières et de serviettes et qu’il faudrait peut-être en donner.
Après l’orage qu’on a vécu, je peux dire qu’on en a tout juste le bon nombre.
Heureusement le lendemain il faisait beau, Christophe a pu aller ouvrir les fenêtres des greniers pour faire sécher et on a pu laver et sécher 3/4 lessives de serpillières/serviettes.

1 réflexion sur « Ô rage, Orage… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.